Mardi 10 Avril 2018

Barentsburg => Cap Linné => Barentsburg (chemin bleu)

20180410_071956

Nous nous réveillons à 7h et nous habillons après la douche (vaut mieux ça que le contraire!) pour être à la réception à 7h40. En effet, nous allons faire la visite de la mine et prendrons le petit déjeuner après. Il fait très beau. C'est Maria qui va nous accompagner et nous faire la traduction. Il ne fait pas chaud chaud, je me demande si je me suis assez couverte. De toutes façons, maintenant, c'est trop tard. Nous entrons dans le bâtiment et descendons pour aller nous équiper. Ici c'est le pays où on doit mettre une tenue différente chaque jour! Nous sommes accueillis par Andreï qui sera notre guide/mineur russe. Allez hop, on enfile une petite combinaison par-dessus nos habits pour éviter de ressortir tout noir, une cagoule, le casque avec la frontale et bien sûr la bouteille d'oxygène en cas de coup de grisou. Nous avons aussi droit à un masque de protection et des lunettes. Tiens, l'été dernier, on n'avait pas eu les lunettes... Dégaine =>

20180410_081410

Désormais apprentis mineurs, nous descendons encore un escalier pour arriver au niveau de la gare des wagonnets et de l'entrée des galeries. C'est d'ici que part le charbon pour aller à l'usine qui fabrique l'électricité.

IMG_9272 IMG_9274

Nous sortons alors pour qu'Andreï nous montre les machines qui séparent les pierres du charbon. Mmmm, il ne fait vraiment pas chaud dehors! D'ailleurs, même dans la mine, il fait beaucoup plus froid qu'en été, je pensais que ce serait plus tempéré.
Nous entrons à nouveau et allons suivre la longue galerie qui mène dans les entrailles de la terre, avec un très vif courant d'air froid dans le dos. Maria traduit tout, en même temps qu'Andreï nous explique comment se repérer dans les galeries surtout en cas de problème et nous montre les différentes façons de construire ces mêmes galeries (arc de cercle ou rectangulaires).

20180410_083110

Nous tournons ensuite à droite pour aller dans une autre galerie où se trouve le câble qui permet aux mineurs de descendre sans avoir à marcher. Argh dommage j'aurais bien aimé voir les "télésièges" mais nous repartons au moment où il se met en marche et où nous rencontrons 2 mineurs qui vont travailler. Nous arrivons ensuite dans une salle avec les appareils électriques puis devant le tapis "roulant" par lequel est extrait le charbon. Et c'est dans cette galerie qu'il y a un mega courant d'air qui soulève la poussière de charbon, c'est impressionnant (je n'avais pas eu ça en août). On distingue à peine la personne devant, heureusement qu'on a les frontales. Après le brouillard blanc, le brouillard noir... Zut, j'aurais peut-être dû mettre les lunettes qui sont dans ma poche. Bref... Je récupère un tout petit morceau de charbon, puis nous faisons une photo de groupe (incognitos). Merci Maria!

IMG_20180410_093403_HHT

Voilà, c'est terminé et c'est toujours aussi impressionnant je trouve. Quel boulot de bosser là-dedans!
Nous enlevons notre attirail et rentrons à l'hôtel nous réchauffer car on n'était définitivement pas assez couvertes pour la visite. Au petit déjeuner, je prends des oeufs, du bacon, des pancakes un peu bizarres, du thé et du jus d'orange.
Puis nous remontons à la chambre pour nous équiper pour notre journée en motoneige. C’est là que je me suis aperçue qu'on avait un joli maquillage noir tout autour des yeux et que malgré 4 passages sous l'eau, je n'ai pas réussi à faire partir toutes les poussières qui restent collées à l'intérieur de la paupière inférieure.
Après 15 minutes à nous habiller, nous voilà prêtes à partir, il est 10h45. Il fait donc très beau mais aussi assez froid.

20180410_104821

Mais franchement là encore avec tout notre équipement et le chauffage sur les motos, y'a aucun souci de température. Et puis on fait de l'exercice physique, faut pas croire, donc ça réchauffe aussi! Aujourd'hui nous allons "en face" de Barentsburg, de l'autre côté du fjord, vers le cap Linné.
Notre premier arrêt s'effectue à la sortie du village, en haut du cap où j'étais allée en août en mini randonnée. Tout est glacé mais on aperçoit en contrebas les restes des bâtiments du temps des baleiniers. Il y a aussi devant nous, un peu plus loin, la maison du gouverneur du Svalbard (en territoire norvégien).

IMG_5416

Nous repartons, c'est assez sinueux au début et ensuite on roule parallèle à la pente, il faut se pencher sur le côté opposé, ça fait bien travailler les bras. Nous faisons alors un autre arrêt où nous apercevons des rennes. Le fjord est gelé et la mer d'un bleu foncé profond, surtout avec le contraste du blanc autour. C'est magnifique.

IMG_5425 IMG_5423

Nous remontons sur nos motos pour nous arrêter encore une fois un peu plus loin. Ici, il y a un passage très délicat en montée et virage. Daniil, l'autre guide, demande à Marie-Thérèse de descendre de la motoneige de Louis pour être emmenée en haut sur la sienne, puis il nous explique qu'il faut mettre de la puissance pour monter et aider la motoneige à bien tourner. Ok, gloups let's go... Tout se passe bien jusqu'au dernier virage où là je sens l'avant de la motoneige qui se soulève dangereusement, mais ouf je réussis à rattraper le coup (je sais pas trop comment en fait! LOL!). Mais c’est passé. CS me suit et il lui arrive la même chose, rattrapé là aussi! Non non ce n'était pas flippant! On est trop fortes!

20180410_114123

Après ce passage, nous arrivons sur le fjord gelé tout plat recouvert de neige fraiche hyper légère, mon dieu c'est un régal de rouler! Nous nous arrêtons après la traversée pour faire plein de photos.

IMG_9290

Nous arrivons alors près de la maison rouge où on avait fait une rando cet été. Elle est toujours là pour qui a envie d'y rester!

IMG_5442 IMG_5443

Nous reprenons la route pour environ 50 minutes au milieu des montagnes et nous arrivons finalement sur une partie plane assez glacée. Mais nous commençons à bien maitriser nos engins... Ou pas en fait... Voilà qu'à la sortie d'un virage alors que nous n'allions pas vite du tout, la motoneige des français devant moi se renverse! Zut! Apparemment, Louis a accéléré un peu trop fort dans le virage et ça a chassé avant qu'ils aient pu réagir et pouf... Heureusement, plus de peur que de mal, rien de cassé ni au niveau humain ni au niveau matériel. Mais bon même si c'était à vitesse réduite c'était un peu impressionnant quand même!
Nous arrivons alors au bord de la mer, qui est bien gelée sur le rivage, près de la cabane d'Ivan Starostin qui aurait vécu par ici 32 ans. Il serait enterré dans le coin mais on ne sait pas exactement où est sa tombe. Je suis contente car cet été nous n'avions pas pu accoster à cause de la houle. Aujourd'hui c'est glacé.

IMG_5456 IMG_5454

Nous repartons cette fois direction le Cap Linné et l'Isfjord Radio, cet hôtel cosy du bout du monde. Nous y arrivons sans encombre même si la dernière partie du trajet était une patinoire.

IMG_5507 IMG_5469

Nous en faisons un petit tour avant de rentrer, comme on peut le constater c'est tout gelé, on va essayer de ne pas tomber tout de suite et tels des manchots, nous avançons à petits pas.
Nous retournons au bâtiment où il nous faut bien sûr 10 minutes avant de pouvoir entrer à cause du déshabillage. Nous allons nous installer pour manger. Euh, il y a de la buée sur mon appareil photo, va falloir que je fasse sécher tout ça! Quand à mon iphone, la batterie a quelque peu rendue l'âme! La différence de température entre l'extérieur et l'intérieur a été fatale (dans les -10°C dehors).
Au menu nous avons du pot au feu aux lentilles et un très bon petit gâteau au chocolat en dessert :)

IMG_5493

Après le repas, et après avoir retrouvé un objectif sec, nous décidons de ressortir avec Daniil. Car ici, bien sûr, on ne peut pas sortir sans fusil à cause des ours. D'ailleurs, l'un d'eux a défoncé la porte d'un garage. Hum... Cosmonaute Mpi et CS au rapport!!

DSC_0527 IMG_5495

Nous allons vers le squelette de baleine près de la mer. C'est vraiment joli les bords enneigés.

IMG_5497 IMG_5487

Mais il est temps de repartir. Je quitte la base!!

20180410_154227

Notre trajet fait une boucle et nous continuons donc notre route le long de la mer du Groenland, vers le Sud. Le terrain est plat, glacé et enneigé à l'infini (et au-delà), avec le soleil sur le côté, sérieusement on se croirait sur une autre planète. C'est juste... je n'ai pas de mot... Nous nous arrêtons pour faire quelques photos et lorsque CS arrive un peu en retard derrière moi elle m’annonce qu'elle a fait un tête à queue! Oups, décidément!

IMG_5517 IMG_5519

Nous arrivons alors au pied du glacier. Nous allons le traverser. On a de la chance car comme il a neigé récemment, les motoneiges accrochent bien. Lorsque nous nous arrêtons juste avant la montée et descendons de nos engins, on remarque que sous les 20 cm de poudreuse, c'est une vraie patinoire, impressionnant! Sur le glacier, Slava nous dit de nous "lâcher" et de prendre de la vitesse.

20180410_164344 IMG_5524

En effet on voit les russes de l'autre groupe qui redescendent et remontent à fond. D'ailleurs l'un d'eux en perd son carénage. Nous nous élançons et Slava s'arrête pour ramasser le bout de motoneige perdu pendant que nous continuons (alors qu'on aurait dû s'arrêter, oups!) et là le bonheur, ouais je fais une pointe de vitesse à au moins 55km/h! On dirait pas comme ça, mais on a l'impressions d'aller à 100 à l'heure! LOL! c'est génial. Ne voyant jamais arriver la fin du glacier nous décidons de nous arrêter pour attendre Slava qui arrive finalement et nous dit qu'on aurait dû l'attendre. Désolés! Mais justement en attendant, on a fait des photos! 

20180410_164953 IMG_5527

Nous redescendons du glacier toujours à la même vitesse, c'est troooop bon!!! Et puis autour de nous c'est tellement beau, j'en peux plus de toute cette beauté! "Je crois que je suis mort".
Nous arrivons alors à la maison du directeur d'Artikougol (la société russe qui exploite Barentsburg)... Et là, bah le monsieur, il a pas construit sa maison où il fallait! Oups! Avec les changements de température au niveau du sol, ça a "un peu" bougé! J'adore!!!

20180410_171109 IMG_5536

Slava en profite pour parfaire son bronzage pendant que j'admire le glacier qu'on vient de descendre de l'autre côté.

20180410_171807 IMG_5545-1

Il est alors temps de rentrer sur Barentsburg. Mais avant cela, il va nous falloir descendre la fameuse montée périlleuse de ce matin.

20180410_173751(0)

Slava nous dit d'utiliser les freins en appuyant doucement par à-coups et finalement le plus dur était de se lancer et ça se fait "fingers in the nose"! On maîtrise! Et nous voilà rentrés après cette superbe journée, il est 18h, nous aurons fait dans les 110 km... Mais nous n'en avons pas fini. A 18h30, nous avons rendez-vous avec Anna qui parle un super français et qui va nous faire une rapide visite de la ville. Je remarque que certains immeubles se sont un peu dégradés et qu'il manque une lettre sur le mur de l'auberge. En fait, il y a eu une tempête de vent récemment qui a tout emporté. Ah oui quand même! Louis nous accompagne alors que Marie-Thérèse préfère faire un petit tour ailleurs. Nous passons le bâtiment de la mine, le restaurant et la fabrique de bière, l'auberge, l'école et arrivons devant les habitations.

IMG_5550 

C’est ici que nous nous séparons, Louis et Marie-Thérèse vont visiter le musée et avec CS on retrouve Slava pour aller à la ferme des huskys. La visite aura été hyper rapide quand même, mais bon on n'a pas non plus le même temps que j'avais eu en août. On remarque qu'il y a un halo autour du soleil, c'est étrange.
Nous filons vers l'extérieur de la ville au milieu des bâtiments abandonnés où dans les temps anciens il y avait des cultures et une étable, et arrivons à l'enclos des chiens.

IMG_5566 IMG_5574

Ils ont mis les noms sur les niches. Ils sont trop mimis ces chiens et ils m'obéissent au doigt et à l'oeil la preuve! LOL!!

IMG_5577 Sans titre-1_modifié-1

Et je retrouve mon petit Baïkal de cet été en étant bien contente de ne pas aller me promener avec lui!!

IMG_5599

Après des dizaines de caresses, nous repartons vers 20h pour aller à la boutique de souvenirs.

IMG_5602

Une dame arrive pour nous ouvrir car c'était fermé à cette heure-ci... Et là je craque pour un superbe sweat-shirt de fabrication locale avec un ours dessus. Et je dois dire que ce n'est pas si cher que ça pour un sweat (dans les 50€).

ours

Nous repartons alors et passons à la nouvelle poste. Avant, elle était dans l'hôtel mais ils ont ouvert un nouveau bâtiment et c'est joli (ça sent le bois). Les français envoient 2 cartes et nous, nous sommes fainéantes!

IMG_5554

Il est 20h30 lorsque nous rejoignons le restaurant de "L’ours Rouge" pour le dîner et la dégustation de bière. Ils ont amélioré la déco, si vous cherchez des idées pour vos vieux skis, voilà!

20180410_214951

Je prendrai une seule pinte cette fois. Au menu, une salade avec du poisson, du cabillaud avec de la purée de tomates et de la sauce (très bonne!) et une sorte de gâteau de riz. Miam!

IMG_9322 IMG_9323

Lors du repas on nous remet aussi un magnifique diplôme (faudrait que je fasse la liste de tous ces diplômes inutiles que j'ai récoltés mais dont je suis trop fière!) pour avoir visité la mine en activité la plus au Nord du monde. Classe!!

mine

De retour à l'hôtel, nous payons nos excursions et remontons à la chambre. Un peu d'internet, puis il faut refaire le sac et tout ça nous mène à 23h30. Je crois qu'on a fait pas mal de choses aujourd'hui!!