Mercredi 11 Avril 2018

Barentsburg => Pyramiden via Longyearbyen (chemin violet)

20180411_121541

Réveil à 7h15, nous nous habillons et descendons nos sacs pour qu'ils soient chargés sur les motoneiges, puis allons prendre le petit déjeuner. Nous remontons ensuite dans la chambre pour enfiler toutes nos couches de vêtements (ben oui sinon au petit déjeuner on crève de chaud!) et nos combinaisons et nous voilà fin prêtes à 8h45. Il fait gris, ce qui n'est pas hyper cool vu qu'aujourd'hui c'est notre journée la plus longue en terme de kilomètres...
Nous partons vers 9h et commençons déjà à accélérer dès la sortie du village. Bye bye Barentsburg, pas sûre de te revoir un jour cette fois :(
Et justement à la sortie du village, il y a quelques virages, Slava qui emmène avec elle une passagère (en plus de la remorque avec nos sacs) a un petit problème dans l'un d'eux, mais réussit à rattraper le coup en sautant de la motoneige pour éviter de se renverser. Mmm ok ça commence fort! J'ai oublié de dire qu'un couple de russes nous accompagne sur le trajet, nous sommes donc 4 motoneiges en plus celle de Slava. Plus nous avançons et moins nous y voyons, mais comme il a neigé, ça secoue moins (ou alors je me suis habituée), en tout cas nous maintenons une moyenne de 35 km/h et roulons pendant près d'une heure avant de faire notre premier arrêt près d'une cabane. Je dois avouer que sur la fin j'avais hâte de la faire cette pause! J'avais des fourmis dans la main droite à force de tenir l'accélérateur. Comme vous pouvez le constater, on ne voit pas grand-chose, sauf parfois quelques engins motorisés qui émergent de tout ce blanc.

IMG_5610 IMG_5608

Nous poursuivons notre route un peu à l'aveugle, mais avec beaucoup plus de facilité que le premier jour. Et là encore, nous allons avancer pendant près d'une heure avant de nous arrêter en bas du glacier qui domine Longyearbyen. Le passage ici est un peu délicat, il va falloir rouler pendant assez longtemps parallèlement (ou perpendiculairement? ça dépend comment on l'envisage en fait!) à la pente. Slava nous montre 2 motoneiges abandonnées sur le côté en nous disant que c'est par là qu'il faudra passer. Et chacun son tour. Ok! Et euh, pourquoi ces motoneiges sont abandonnées là? Juste pour nous montrer le chemin?? Nous ne le saurons pas.

IMG_5616-1

Mais nous franchissons l'obstacle sans problème. Et je le redis, comme il y a pas mal de neige, ça accroche bien. Le temps s'est un peu levé par ici et... ben c'est beau encore une fois cette lumière! Clic clac photos depuis le sommet avant d'entamer la descente.

IMG_5615

Nous sommes en fait en train de rouler sur le glacier où on était allé cet été, j'aurais jamais cru que c'était possible quand on voyait toutes ces crevasses! Mais là c'est tout plat. Nous nous arrêtons un peu plus loin afin d'admirer la vue sur Longyearbyen et le fjord (making of).

20180411_112254 IMG_5627

Et comme nous arrivons près de la "capitale" il y a... des embouteillages! Un véhicule type dameuse est en train de monter et il prend toute la place, du coup, nous devons nous garer pour qu'il puisse passer, suivi de quelques motoneiges. Nous descendons sur le côté gauche du glacier et rejoignons les pistes qui passent dans la ville pour rejoindre la maison russe. Il a fallu traverser la route asphaltée à un moment, ça m'a fait "mal à ma chenillette", comme quand on skie sur un caillou.
Bref avec tout ça, nous voilà donc à la fin de notre première étape (70km parcourus). Nous n'avons pas pris le même trajet qu'à l'aller, même si de toutes façons comme il ne fait pas beau on n'aurait pas tout reconnu!
Nous allons nous "poser" pendant 1h30, le temps de manger un petit repas froid (bof) avant d'entamer notre long après-midi pour rejoindre Pyramiden.
A 13h30, nous voilà prêts à repartir. Coucou toi numéro 27!

IMG_5630

Le temps est toujours gris et bas. Nous repartons sur le fjord mais au lieu de tourner "à droite", nous continuons "tout droit" (si j'ose dire!) car il faut suivre le relief donc ce n'est jamais "tout droit". Là encore nous allons rouler pendant une heure non-stop jusqu’au milieu de nulle part. On n'y voit pas grand-chose, on fait des photos un peu "floues"... 

IMG_5631 IMG_5633

Nous roulons encore 30 minutes avant d'arriver près d'une cabane où nous rencontrons la police. Ça va, ils ne nous contrôlent pas, ils sont en train de discuter avec un gars qui a une caméra. D’ailleurs il fallait normalement donner son permis auto pour conduire la motoneige, mais personne ne nous a rien demandé. Nous sommes ici au bord de Tempelfjord.

IMG_5646

Ok alors moi je crois sur parole ce qu'on me dit parce que voilà quoi, on ne voit rien!! En face de nous, en fait, le machin blanc là avec des espèces de blocs, c'est la mer gelée. On va donc rouler dessus, génial!

IMG_5640 IMG_5643

Nous avons ici droit à des consignes de sécurité. Vu que le temps n'est pas terrible, nous allons devoir nous suivre en laissant un peu de distance et ne pas sortir de la trace au cas où y'aurait des endroits moins glacés et donc pour ne pas tomber dans... l'eau! Ok! Nous débutons notre périple mais nous arrêtons rapidement pour prendre en photo les "glaçons" pris dans la glace. C'est trop beau ce bleu! Mais il commence à bien neiger (d'où les petits points blancs...).

20180411_154314 IMG_5649

Et cette fois c'est réellement parti pour la traversée du fjord. Et là sérieusement à un moment je suis partie "ailleurs"... comment définir cette sensation: devant moi, une file de motoneiges dont je n'aperçois pas la fin, qui se perd dans un infini tout blanc, il faut rester très concentré pour ne pas perdre de vue celle de devant, tout en restant sur la trace et en étant complètement enveloppé de blanc avec presque parfois une sensation de claustrophobie, et dans avec une sorte de lumière apocalyptique. Voilà quoi, pendant à peu près les 30 minutes de traversée c'était complètement irréel et intense.
Nous arrivons sans encombre de l'autre côté, sans aucun dégât, je me remets de mes émotions. Nous faisons une petite pause un peu plus loin, étant censée être une "pause confort", on peut nous emmener de l'autre côté de la colline si on a une envie pressante! Non ça ira!

IMG_5663 IMG_5664

Nous retrouvons des virages en montée et en descente avant d'arriver près du glacier Nordenskiold (celui qui se trouve en face de Pyramiden qu'on avait vu depuis le bateau en août). Cette fois nous y arrivons par la "terre" sur le côté gauche. Notre première étape va d'abord consister à le "monter". C'est immense et ça monte quand même beaucoup au point que Slava a un mal fou à maintenir sa motoneige au sol, en effet entre le poids de sa remorque et de sa passagère, l'avant a tendance à se soulever. Une fois, deux fois, hum... Nous sommes derrière et elle nous indique de continuer d'avancer vu que nous avons de la vitesse... ok, nous voilà donc partis à fond sur ce glacier. Au bout de 10 minutes, nous décidons de nous arrêter pour l'attendre. Au bout de 15 minutes, ne la voyant toujours pas arriver, nous commençons à nous inquiéter... Et euh aussi, si y'a un ours qui s'amène, on n'a pas de fusil avec nous! Elle a dit quoi déjà si on en rencontre un? Ah oui "faire le mort" je crois LOL!! Ou alors démarrer les motoneiges pour le faire fuir avec le bruit? En tout cas, autour de nous, ça donne ça.

IMG_5666

Telles sœurs Anne et ne voyant vraiment rien venir, Louis décide de repartir dans l'autre sens pour aller voir ce qui se passe. Espérons vraiment qu'on ne voit pas d'ours, on a un homme fort en moins!! Non non, nous ne psychotons pas, ou si peu! Et finalement après de longues minutes d'attente, nous voyons enfin arriver les 2 motoneiges. Slava s'était retournée et avait dû sortir la pelle pour s'en sortir, mais avec l'aide de Louis, ils ont pu la remettre à l'endroit. Louis a pris la passagère avec lui. Apparemment la motoneige de Slava est limite en puissance dans les montées. Bref, nous repartons et 2 minutes après, pouf elle se retourne à nouveau! Louis et le conducteur russe vont l'aider une nouvelle fois.

20180411_174932 20180411_161607

Après toutes ces émotions, nous avons retrouvé un fusil, et Slava décide de prendre la motoneige de CS qui est plus puissante afin de pouvoir passer les prochains "cols".

DSC_0648

CS va pouvoir vérifier si elle suit bien le GPS présent sur son guidon. Sinon je suis un peu dégoutée car on ne voit toujours pas grand chose et on approche du glacier... Snif! Nous recommençons à bien rouler et à entamer la descente de l'autre côté, et là tout d'un coup le temps devient plus clair, on aperçoit le soleil et même du ciel bleu et on voit le glacier sur notre droite. La lumière est encore une fois dingue, j'aurais bien aimé prendre une photo, mais pas possible de s'arrêter. Nous déboulons sur l'avant du glacier, il fait désormais presque beau et là... le choc! Le glacier est là à quelques mètres de nous, le soleil tapant dessus. C'est magnifique.

IMG_5678

C'est ici que nous allons nous arrêter un petit moment histoire de faire à peu près 1000 photos. Nous retrouvons également le groupe des russes. Nous sommes sur le mer gelée sur laquelle j'étais cet été en bateau, et nous pouvons nous approcher assez près du mur de glace.

IMG_5690 IMG_5691

Enfin, juste au moment où on est arrivé, il y a eu un petit éboulement un peu plus loin, comme pour nous accueillir et nous dire que la nature est la reine ici et qu'il faut quand même faire attention.
Allez hop c'est parti pour le studio photo...

20180411_181558 IMG_5698

Nous allons rester ici une bonne trentaine de minutes, je pense que je pourrais y rester des jours! C'est magnifique (ah oui je l'ai déjà dit!).
Mais ça y est, il est temps de repartir. Ici on roule comme sur du coton, c'est trop agréable, tout plat et sans aucune bosse. Nous nous arrêtons encore une fois un peu plus loin pour avoir une vue d'ensemble.

IMG_5726 IMG_5732

Nous continuons à suivre Slava qui nous emmène sur le côté où nous allons voir... une grotte de glace! Ahhhhh! je crois que je suis mort!
Il y en a 2, on ne peut pas entrer dans la première car trop dangereux. 

20180411_185817 

Je m'approche pour prendre quelques photos...

20180411_190009 IMG_5743

La deuxième est un "tunnel" que nous allons pouvoir traverser.

IMG_5746 IMG_5767

Mais c'est juste dingue ce que la nature peut faire comme "œuvre d'art", car oui, pour moi c'est une œuvre d'art, si on y regarde de plus près, ça fait comme des espèces de vagues et en regardant d'encore plus près, à l'intérieur de la glace qui est translucide, on voit encore mille choses différentes.

IMG_5750 IMG_5752

Je m'approche du mur et fais quelques photos, quand je vais les développer (ouais ouais je développe! LOL!!) je vais me rendre compte qu'il y a un fantôme dedans (dans le rond rouge...!)

IMG_5773-1 IMG_5775-1

A moins que ce soit juste mon reflet qui soit déformé... Je suis un fantôme donc...
Et pour ressortir de là, c'est facile, faut juste faire de la luge sur les fesses ;)

20180411_190855

Nous enfourchons à nouveau nos engins pour continuer notre route et cette fois c'est vraiment tout droit et tout lisse, le bonheur. Le soleil nous fait face avec toujours un peu de brouillard, là encore on se croirait sur une autre planète... Apocalypse ou Paradis? This way!

IMG_5785 IMG_5793

Au loin on aperçoit des tâches noires sur la neige. Comme nous sommes sur la mer, ici c'est le paradis des phoques qui creusent chacun leur petit trou pour venir se prélasser sur la banquise. Et c'est là qu'ils se font choper par les ours! Bah oui, l’ours est paresseux, il se met au bord d'un trou et attend que le phoque en sorte. Pas bête hein la bête??!!!

IMG_5788

Nous nous arrêtons et allons nous approcher de l'une de ces "bestioles", mais je crois qu'elle a eu peur de ces extra-terrestres... Elle ne va pas tarder à plonger. Est-ce que Slava mime bien l'ours qui "attend" d'après vous?? :)))

IMG_5799 20180411_194246

Allez il est temps de repartir pour atteindre Pyramiden juste en face. Quand je pense que toute la mer ici est gelée c'est dingue! Je ne l'aurais jamais imaginé.

IMG_5803

Nous entrons dans la ville et allons prendre en photo le panneau. Ouais la galerie noire derrière qui monte sur la montagne, c'est là qu'on a monté les 2095 marches x 2... (cf Spitzberg 2017)

IMG_5812 IMG_5820

Allez clic clac et départ pour l'hôtel, il est 19h30, nous aurons roulé presque 6h cet après-midi et fait en tout 190 km... Warriors! Tiens coucou monsieur le renard polaire!

IMG_5822

Nous prenons possession de notre chambre, il y a plus de monde que cet été. Après avoir mis nos combis à sécher dans la salle prévue à cet effet, nous redescendons pour le diner, au menu, une salade type macédoine, du borsch (miam!!! j'adore ça!), du porc avec des potatoes.

20180411_205817 20180411_212216

Après le repas, on nous propose de regarder, dans la salle commune (déco soviétique), le film sur l'histoire de Pyramiden tout en russe (et là je déprime car vraiment je ne comprends rien, mais à quoi servent mes cours?!) puis un autre film tout aussi déprimant sur les ours et le réchauffement climatique, que nous abandonnons pour remonter à la chambre vers 22h45. 

20180411_221613

Le temps de nous remettre de nos émotions, le tout sans internet ni aucun réseau (ça fait du bien!), il est 23h45 lorsqu'on se couche. Wow mais quelle journée encore une fois.