L'hiver au Spitzberg 2018

24 avril 2018

06.04.2018 - I'll be back

Vendredi 6 Avril 2018

Paris => Oslo

parisoslo

"D'où vient cette étrange attirance de ces régions polaires, si puissante, si tenace, qu'après en être revenu on oublie les fatigues, morales et physiques pour ne songer qu'à retourner vers elles ? D'où vient le charme inouï de ces contrées pourtant désertes et terrifiantes ?" JB Charcot

"Ahhh!! j'ai trop envie d'y retourner!!" M-Pi

Dès la fin de mon voyage en août dernier, je n'avais pas encore lu cette citation de Charcot, mais alors que nous attendions notre avion qui finalement ne s'est jamais posé (cf Spitzberg 2017), j'avais déjà commencé à regarder quelle pourrait être la prochaine "aventure" qui me ferait revenir dans ces "contrées".
C'est sur le site anglais de Grumant, la société russe qui s'est occupée de nous qu'il semblerait que j'aie trouvé une idée: des "petits" tours en motoneige, car revenir en hiver me plairait bien, histoire de voir les choses différemment...
De retour à Paris, j'ai creusé un peu plus et finalement entre les 2 voyages proposés, j'ai été raisonnable et choisi celui qui ne faisait "que" 5 jours. Car après tout, mon expérience en motoneige est assez réduite. Et puis, même si les russes ont une vision différente du "facile", ils disent que ce tour, on peut le faire sans expérience...
J'ai ensuite cherché s'il y aurait quelqu'un à qui je pourrais proposer de m'accompagner, et mon choix s'est rapidement porté sur CS, la seule à mes yeux à pouvoir supporter "physiquement" la chose et qui n'est pas allergique aux grands froids. En effet, au début, j'avais prévu qu'on ferait le voyage à 2 sur la même motoneige... Je propose donc à CS lors d'un de nos concerts privés de Julien Doré (oui, je place Julien Doré sur un blog de voyage :-p) et elle est partante!!
Fin janvier, après avoir décidé des dates, je contacte Katerina chez Grumant sur les conseils de Sergueï, et après avoir réservé de notre côté les avions et l'hôtel à Oslo où nous ferons escale, nous voilà fin prêtes pour un départ le 7 avril, ce qui nous a laissé un petit peu de temps pour faire les soldes sur les vêtements "froids extrêmes".
A noter que Grand Nord Grand Large propose ce voyage mais en passant directement par le TO sur place, nous avons finalement économisé 1000€ avec 2 nuits en plus, en pouvant choisir nos vols et en étant chacune sur une motoneige :) Un peu de stress en moins de ne pas avoir la responsabilité d'une autre personne lorsqu'on conduira.
Mais "v'là-t'y pas" qu'Air France décide de faire grève le 7 avril... Bien, alors plutôt que d'attendre un hypothétique vol (et même si nous avons 2 jours de marge avant le début du raid pour éventuellement nous réorganiser), nous décidons de changer notre billet, ce qui peut se faire gratuitement à cause de la grève (encore heureux!) pour un départ le 6/04 à 20h40 pour Oslo. Ca nous coûtera une nuit du plus mais tant pis. En revanche, nous devrons partir directement après la journée de travail, et un vendredi soir, prévoyons large pour les transports... ce sera 16h30.
CS opte pour le RER B malgré la grève SNCF et arrivera 1h30 plus tard alors que moi je décide de prendre le bus qui part de Porte Maillot à côté du bureau et euh... comment dire. Déjà à peine montée dans le bus, alors que j'avais prévenu tout le monde que je partais plus tôt, pouf 2 sms des boss me demandant des trucs... Pfff, je vais donc passer la première 1/2h de trajet à essayer de résoudre le "problème" sur mon iphone. Et là, en relevant finalement la tête, je me rends compte que nous empruntons un trajet pas très direct et que c'est bouché de partout. Nous passons par les "beaux quartiers" de Saint Denis, avant d'enfin récupérer l'autoroute au niveau du Stade de France et je mettrai donc 2 heures pour arriver à Roissy... Heureusement qu'on était large!!
Je retrouve CS et nous allons imprimer nos étiquettes de bagages, ce qui nous prend 5 minutes, puis déposer les bagages, 5 minutes de plus. Finalement en 15 minutes nous sommes à la porte d'embarquement. Du coup, nous sommes vraiment larges, nous allons nous manger un petit sandwich chez Starbucks. Nous avons bien fait d'y aller un peu "tôt" car 1h après il y avait un monde de fou. Notre vol Air France est en fait un vol Joon, leur compagnie low cost "djeunz et cool", si si, les les hôtesses ont des baskets aux pieds et des tablettes et ils ont tous l'air d'avoir 12 ans... D'ailleurs, même pendant le service on a l'impression qu'ils débutent tous! Hum...
Et sinon, en attendant l'embarquement, j'avais regardé sur le site Air France et notre vol du lendemain était annulé... Voilà voilà...
Nous embarquons et partons avec 5' d'avance pour un vol d'1h50 vers Oslo où nous allons donc passer 2 nuits. On voit que c'est un vol low cost, putaing y'a pas de places pour les jambes, on dirait un avion Iberia!!! Ahhhhh!!! En plus les sièges sont tellement hauts qu'on ne voit même pas ce pauvre steward faire ses consignes de sécurité. Oui je critique!! Mais dehors il y a un joli coucher de soleil.

20180406_202310

Le vol se déroule très bien sans aucune turbulence et nous voilà arrivées à 22h45. Allez, salut les djeun'z, à dans une semaine!
Nous sommes accueillies par un ours.

IMG_9187

Nous allons récupérer nos bagages qui mettent un peu de temps à arriver, puis nous dirigeons vers la gare où nous prenons notre billet de train vers la gare centrale d'Oslo (le tarif est d'environ 10€). Nous avons 20' d'attente sur le quai, il fait un peu frisquet. Il fait nuit mais le truc blanc qu'on voit là sur les côtés, oui, c'est bien de la neige.

IMG_9188

Le train n'est pas plein, nous pouvons donc nous installer et c'est parti pour 20' de trajet. Il est super (et super à l'heure) et y'a même des distributeurs pour se "sustenter".

20180407_000333

Nous arrivons finalement à Oslo Central à 23h45. Nous devons alors chercher notre hôtel et le plan google que j'ai imprimé n'est pas très fiable, du coup nous tournons un peu au milieu des fêtards Osloïtes... Y'en a un qui n'est pas très frais le pauvre, il tient à peine droit à côté d'un banc, il devrait plutôt s'asseoir...
Finalement nous trouvons l'hôtel City Box, où tout est automatique (du coup c'est moins cher). Nous récupérons notre carte/clé à une borne et prenons possession de notre jolie chambre à la déco bien scandinave (j'aime!).

IMG_4973 IMG_4972

Le mec pas bien s'est finalement assis sur son banc dans la rue (oui on l'a surveillé de notre fenêtre)... L'environnement a l'air assez calme, même s'il y a des tramways qui passent parfois. Tout ça pour dire qu'il est 1h du mat lorsque nous nous couchons. Ouf! La première étape est franchie.

 

Posté par cloonie à 18:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


28 avril 2018

07.04.2018 - The eye of the tiger

Samedi 7 Avril 2018

Oslo

oslo

Il est 8h lorsque nous nous réveillons et je ne suis pas très fraîche. Je n'ai réussi à m'endormir que vers 2h du matin (l'excitation du voyage??!) et donc 6h de sommeil, c'est pas top, mais on va faire avec. Notre journée va être consacrée à visiter la ville à pied et comme il ne fait pas très chaud, je décide de mettre des collants sous mon pantalon. Le temps est couvert mais il ne devrait pas pleuvoir.
Le petit déjeuner n'est pas compris avec la chambre, nous sortons donc et nous dirigeons vers la Karl Johan Street, l'une des rues commerçantes principales. Il n'y a pas grand monde à cette heure-ci, où sont-ils donc tous passés? En tout cas, le gars d'hier n'est plus sur son banc! Nous trouvons rapidement un petit café où je prends un chocolat chaud et... un croissant (oui, testons la cuisine locale! LOL!). En partant de l'hôtel, nous avons récupéré un plan à la réception et après une petite étude et les recherches qu'avait faites CS avant le voyage, nous décidons d'un petit "parcours". Nous commençons par nous diriger vers l'opéra. Comme je le disais, il y a tout un réseau de tramways dans la ville...

IMG_4979

Nous passons devant le bâtiment de la bourse datant de 1828 et arrivons à l'opéra qui se trouve au bord de l'eau.

IMG_4982

Et ici, quel que soit l'endroit où on regarde, on voit des grues! Sérieux je pense que sur la moitié de mes photos il y en a...

IMG_4997

J'adore l'architecture très épurée et toute en "lignes" du lieu. Nous pouvons en faire le tour, monter sur le toit. En revanche l'intérieur est fermé mais on aperçoit l'auditorium par les fenêtres.

IMG_4987-1 IMG_5010

Devant nous, l'une des baies de la ville avec la sculpture "She lies" de Monica Bonvicini, faite d'acier et de verre. Elle est posée sur une plateforme de béton et tourne au grès du vent et des marées, reflétant ainsi le soleil et l'eau différemment. Je suis assez fan! Il n'y a toujours pas grand monde pour l'instant. Au loin on voit également un énorme bateau de croisière.

IMG_5004 DSC_0022

Nous quittons le lieu et empruntons la petite promenade le long des quais qui est très agréable. C'est là que nous rencontrons les passagers du paquebot qui ont débarqué en grappe. Ouf, on ne les aura pas croisés à l'opéra et c'est tant mieux.
Nous découvrons des espèces de barges... Kezako?? Ahh, des "saunas" norvégiens flottants qui peuvent se déplacer sur l'eau donc... Nous n'avons pas le temps de tester.

IMG_5020

Nous passons par le projet d'art "Salt" où on peut trouver un autre sauna (mais pas flottant) et des activités artistiques. A cette heure et ce jour-là c'est désert. Nous passons sous la "pyramide arctique" où on peut entendre des "sons", ceux de l'arctique et ceux de l'industrialisation, pour nous permettre de repenser aux paysages, à la géographie et pour nous rappeler l'influence de l'homme dans l'arctique et sur la planète en général. Intéressant.

IMG_5028

Après ce petit intermède, nous arrivons finalement à la citadelle d'Akershus, dans laquelle on peut trouver un château. Petit extrait de wikipedia: la construction de cette citadelle royale a débuté à la fin du XIIIème siècle pour servir de siège au représentant du roi et a aussi servi pendant longtemps de prison. Moins glorieux,y pendant la seconde guerre mondiale, Vidkun Quisling prend le pouvoir en Norvège avec le titre de Ministre-Président du gouvernement national norvégien, après avoir suspendu la monarchie. Il installe ses bureaux dans le palais royal d'Oslo et collabore activement avec l'occupant nazi. Il gouverne la Norvège jusqu'à son arrestation le 9 mai 1945. Il est reconnu coupable de haute trahison après la guerre et est exécuté par un peloton d'exécution ici-même le 24 octobre 1945.
Après la guerre, la citadelle est utilisée pour les vacances d'État.
Dans la crypte de l'église se trouve la nécropole royale qui renferme les tombeaux des derniers souverains de Norvège. Le gouvernement norvégien utilise les salles du château à des fins de représentation et le ministère de la défense et l'armée utilisent également la citadelle pour loger certains de leurs personnels.
Nous entrons et nous baladons sur le site sans entrer dans le musée. Je vous ai dit qu'il n'y avait personne?? Nous passons d'abord par les bâtiments militaires.

IMG_5032 IMG_5033

Puis nous arrivons sur une grande place où on trouve le monument national... La Norvège serait-elle féministe? ;)

IMG_5047 IMG_5044

Puis nous entrons dans la partie où se trouve le château, à l'intérieur des remparts, qui est bien gardé (where is Mpi? ;)) et où vivent certains militaires qui sont bien cachés eux aussi (quand on dit personne...).

20180407_104925 IMG_5052

Nous montons jusqu'au sommet où se trouve la chapelle et rencontrons des gardes qui font leur ronde... Nous ne visiterons pas car c'est fermé jusqu'en septembre.

IMG_5068

On a un bon point de vue sur la ville et ses collines ainsi que sur le célèbre site d'Holmenkollen avec son grand tremplin de saut et où Martin Fourcade a gagné quelques courses... Et donc pile le jour où je suis à Oslo, il est à Paris où il fait dédicacer son livre... Encore un acte manqué! Bouh!

IMG_5076

Nous redescendons finalement vers la place de la mairie devant une marina. On y trouve une sculpture d'un plongeur à côté des statues de Franklin Roosevelt et d'autres. Le bâtiment de la mairie est très cubique.

IMG_5089 IMG_5090

Au loin dans la baie, on peut voir un petit phare. En l'an 2000, pour fêter les 1000 ans de la ville, il a été demandé aux habitants de donner des cartes postales, lettres ou autres qui y sont désormais stockés pour les prochains 1000 ans et seront remis aux habitants de la ville en l'an 3000. Une "time capsule" en somme :)
De l'autre côté de la place, on trouve l'immeuble des prix Nobel (avec des travaux autour et des grues!!!) et un peu plus loin le quartier Aker Brygge (anciens docks).

IMG_5095

Nous avons fait une bonne petite trotte depuis ce matin et nous nous mettons à la recherche d'un restaurant et ici il y a le choix. On peut même manger en terrasse sous les couvertures. Nous optons finalement pour le Dognvill Burger (à l'intérieur).

IMG_5099 IMG_5104

Alors je vais quand même faire un peu "local" et vais prendre un burger au saumon mariné avec des frites de patates douces, et le coca norvégien. Le burger est super bon mais le coca dégueulasse!! Mais au moins j'aurai testé! CS opte pour un burger épicé qu'elle a du mal à finir ("euh oui les piments sont un peu forts quand même").

IMG_9202 IMG_9204

Après cette petite pause bienvenue, nous continuons notre visite en allant un peu plus loin vers le quartier de Tjuvholmen où on trouve un musée d'art moderne (avec quelques oeuvres à l'extérieur) et des immeubles neufs. C'est hyper paisible par ici et y'a quelques appartements en terrasse avec vue sur baie qui nous plaisent bien!

IMG_5128 IMG_5113

Comme nous avons décidé d'aller jusqu'au parc Vigeland à pied, nous continuons notre route par le quai de départ d'un paquebot qui justement est sur le point de lever l'ancre. A priori il va vers Kiel en Allemagne. Puis nous arrivons devant un port de plaisance.

IMG_5148 IMG_5150

Le problème par ici, ce ne sont pas les gens mais plutôt les voitures car le chemin se trouve le long d'une sorte d'autoroute, du coup c'est assez, voire très  bruyant. Au loin on aperçoit un château qui se trouve être Oscarhall, une résidence royale. Et là on se dit qu'ils peuvent descendre à ski de celui du haut vers celui du bas! ;)

IMG_5151

Au bout d'un moment, on en a marre du bruit et on décide de traverser cette route puis la voie ferrée afin de nous retrouver un peu plus au calme. Ah! c'est mieux au niveau des oreilles. En revanche j'ai hyper mal au genou droit (pas celui que je m'étais blessé, l'autre...) et vais souffrir en silence jusqu’à la fin de la journée.
Nous sommes ici dans le quartier des ambassades et certaines sont plutôt sympas au niveau des locaux. Même si elles sont donc situées près de l'autoroute. 
Nous arrivons enfin au parc Vigeland, qui rassemble les œuvres du sculpteur Gustav Vigeland (1869-1943), soit plus de 200 sculptures en bronze, granit et fer forgé. Vigeland a également imaginé et dessiné l'architecture du parc. Nous passons devant le bâtiment de son musée où nous n'allons pas rentrer et devant lequel on trouve quelques statues.

IMG_5157

Nous entrons par le côté et montons vers ce qui semble être le "centre" du lieu. Il y a encore de la neige et de la glace ici, faisons attention à ne pas tomber, ce serait ballot. Tu imagines se casser la jambe la veille d'un raid en motoneige?! On discute de choses et d'autres et le paquebot nous revient en mémoire, je décide alors de lancer Le France sur mon téléphone (oui je place Michel Sardou dans un blog de voyage! :-p) et ahhh "ne m'appellez plus jamais Franceuuuuuu, la France elle m'a laissé tombééééé!" LOL! Bon quand des gens arrivent en face et vont nous croiser, j'ai quand même un peu honte et je coupe tout...  Sur ces entrefaites (expression du siècle dernier), nous arrivons devant "La roue de la vie" qu'on voit de loin. La sculpture en forme de cercle est constituée d’hommes, de femmes et d’enfants se tenant les uns aux autres dans un cercle perpétuel. Devant on a un cadran solaire avec les signes du zodiaque.

IMG_5179

Derrière nous, se trouve le "Monolithe" sur son promontoire, fermé par des barrières avec 8 portes en fer forgé représentant l’homme à tous les âges. Il est entouré de 36 autres statues.

IMG_5177

Alors c'est assez spécial le Monolithe, une colonne de 14 mètres de haut composée d'un seul bloc de granite massif, avec 121 figures formant un amoncellement de corps et semblant grimper les unes sur les autres, soit disant vers le paradis. Elles se veulent une métaphore de l'aspiration des gens vers le divin et le spirituel. Les statues de granit autour sont également faites de corps "enchevétrés" si j'ose dire...  Pour en savoir plus sur ces statues et voir les photos, c'est par ici.

IMG_5188 IMG_5191

Bref, c'est... spécial, je n'ai pas d'autre mot. Ici aussi il y a quelques travaux (et une grue! grrrr!!). C'est comme si au sortir de l'hiver, ils décidaient de faire des travaux partout. Et ça y est, on a retrouvé des gens et il y en a partout. Ils étaient tous au parc en fait! Nous descendons ensuite par l'allée principale, au milieu de 58 sculptures (bronze) d'hommes et de femmes, dont l'une des plus célèbres: "L'enfant en colère". On remarque que ses mains et ses pieds brillent à cause de tous ceux qui se sont pris en photo en le touchant. Personnellement j'ai beaucoup aimé celui que j'appellerai "le hug". Pour en savoir plus sur les bronzes => ici.

IMG_5203 IMG_5205

Et sinon les couvertures qu'ils mettent sur les plantes contre le froid, au début j'ai cru que c'était une oeuvre d'art de Christo! Ah! Ah!

IMG_5196

Nous redescendons alors vers la ville et là... un reste norvégien de la "machine"!!! (oui oui après Michel Sardou, je place Person of Interest dans mon blog de voyage :-p).

IMG_5208

Nous empruntons des rues tranquilles à l'aide de notre petit plan (fort utile) et passons par le palais royal que nous découvrons d'abord par l'arrière avant d'en faire le tour. Contrairement à Londres il n’y a pas de grille devant et les gardes sont plutôt sympathiques, on peut les prendre en photo et... ils bougent! LOL

IMG_5219 IMG_5226

Nous rejoignons la fameuse Karl Johann Gate ("Rue" en norvégien) en passant par l'université (première photo). On est samedi après-midi et les gens font leurs courses, nous ne sommes définitivement plus seules. On cherche à manger une glace mais on ne trouve aucun glacier. Nous passons devant le parlement (deuxième photo) et rentrons à l'hôtel pour nous poser un peu.

IMG_5228 IMG_5230

Je prends un Doliprane pour le genou. Nous décidons, à défaut de glace, d'aller boire un coup et nous optons pour le petit café au bas de l'hôtel où... le serveur parle français. Nous prenons chacune un chocolat chaud.
Nous remontons à la chambre (CS se prend pour le 3ème fois la petite marche juste avant l’ascenseur! LOL!) puis vers 18h30, nous partons pour la gare pour voir si nous pouvons prendre notre billet de train à l'avance pour aller à l'aéroport demain. Nous passons devant la sculpture de bronze du tigre (4,5 mètres de long) au centre de la place qui est devant. Elle a été offerte à la ville par Eiendomsspar en l'an 2000 à l'occasion du millénaire d'Oslo. Pourquoi un tigre me direz-vous? Car c'est l'un des surnoms de la ville d'Oslo: Tigerstaden ("la ville du tigre"). C'est probablement au poète norvégien Bjørnson qu'on doit ce surnom. Son poème "Sidste Sang" de 1870 décrit en effet un combat entre un cheval et un tigre, le tigre représentant la ville dangereuse et le cheval symbolisant la campagne rassurante.
Depuis, Oslo est surnommée la ville du tigre, mais n'est pas dangereuse!! "Are you talking to me?"

IMG_5238 20180407_184254

Nous nous retrouvons à la borne pour acheter le billet, mais en fait ce n'est pas possible de le prendre à l'avance car il n'est valable que 2h. Ok on le prendra donc demain, il faudra prévoir un peu plus "large" au niveau du temps. Ce soir nous avons décidé de manger des sushis.... oui et alors??? sushi => saumon => Norvège!!
Nous avons repéré sur le net un premier restaurant qui ne nous tente pas, du coup nous continuons un peu notre marche jusqu'à un deuxième restaurant où nous allons diner. Je prendrai un petit brownie en dessert, histoire de récupérer de toute cette marche du jour ;) et je ne l'ai pas pris en photo car trop pressée de le dévorer!

IMG_9214

Nous retournons à l'hôtel et ça y est, les rues se sont un peu vidées. Il est 21h, le temps de refaire un peu le sac, et de prévoir notre réveil demain, ce sera 6h30. Voilà une journée bien remplie comme on les aime! Bonne nuit!

 

 

03 mai 2018

08.04.2018 - Scream

Dimanche 8 Avril 2018

Oslo => Longyearbyen (via Tromso)

trajet copie

Nous nous réveillons comme prévu à 6h30, j'ai très bien dormi mais toujours un peu mal au genou et après une bonne douche, nous sommes fin prêtes pour le départ à 7h. La petite marche vers la gare est vivifiante. Nous achetons nos billets à la borne et comme nous avons 20' d'attente (attention à bien prendre le train dans la bonne direction! ;)), nous allons nous acheter une boisson chaude et pour ma part un... croissant (toujours la cuisine locale, hum...) que nous mangeons en guise de petit déjeuner sur un banc.
A 7h40, le train est là, nous pouvons nous asseoir et découvrir un peu le paysage de jour. Tout est enneigé avec beaucoup de collines.
A 8h, nous sommes à l'aéroport. Le temps de nous enregistrer et de poser les bagages, nous voilà déjà en train de passer la sécurité, le tout en 10' chrono. Efficaces les filles! Une fois dans la zone d'embarquement, nous en faisons un petit tour à la recherche de notre porte, avant de nous rendre compte qu'en fait elle se trouvait juste à l'entrée devant nous. Bref... du coup on a aussi le temps de chercher quoi acheter pour le repas de midi, pour ma part ce sera un sandwich aux oeufs. Nous surfons un peu sur nos téléphones, tout en essayant de ne pas nous endormir, entourées d'une équipe de très jeunes hockeyeurs sur glace qui finalement ne prendront pas notre avion. Il est alors temps d'embarquer. C'est dommage car nous ne serons pas près du hublot. Il est 10h lorsque nous décollons pour Tromso où l'avion fera escale. Le temps de vol est d'environ 2h et lorsque nous arrivons vers le nord de la Norvège, au-dessus des fjords, tout est blanc. Nous réussissons à voir un peu le paysage lors de l'atterrissage et c'est juste magnifique. De grandes montagnes d'une blancheur éclatante, qui plongent vers des fjords à l'eau d’un bleu profond, bref, c'est beau... Je pensais que nous restions dans l'avion, mais pas du tout, il nous faut débarquer... Ok... et là une fois sortis de la passerelle, nous empruntons un escalier qui descend pour nous retrouver dans une toute petite salle où nous passons la douane! Ahhh okayyyy!! Le temps de prendre 2/3 photos de l'environnement et nous réembarquons en passant dehors (fait un peu frais!).

IMG_5243

Une fois dans l'avion où nous récupérons nos places, CS me dit "tiens c'est marrant comme dans l'autre avion tu as 2 magazines dans la pochette et moins un seul"... Euh CS, c'est le MEME avion! Rofl!!!
Nous redécollons à 12h20 pour encore environ 2h de vol jusqu'à Longyearbyen. Je suis toujours frustrée de ne pas être au hublot. Nous en profitons pour manger nos sandwichs. Je préviens CS que l'atterrissage ici peut être un peu difficile, en effet il est un peu dur mais correct. Nous débarquons sur le tarmac (ah oui, ça "pique"!) et allons attendre les bagages avec une mini angoisse quand même, parce que sans les affaires pour le froid ça va être compliqué. Mais aucun souci, tout est bien arrivé. Nous sortons pour chercher le bus qui va vers la ville. Il y en a 2 devant, ce sera celui qui est derrière. Le chauffeur passe dans les rangs et nous payons chacune 75 NOK (environ 8€), ouais c'est pas donné les 10 minutes de trajet! Notre hôtel "The Vault" est le premier arrêt. Le bus nous dépose au bord de la route et nous devons descendre un petit escalier avant d'arriver à la réception. Le sol est glacé mais y'a des "petits cailloux" pour pas glisser. J'ai encore le souvenir de ma gamelle en Finlande et le monsieur qui m'avait aidée à me relever m'avait dit de marcher là où y'a des "petits cailloux", ce que je fais! Nous entrons et laissons nos chaussures dans le vestibule, comme tous les bâtiments (ou presque) au Spitzberg. L'hôtel est neuf et a ouvert il y a peu de temps, mais l'ascenseur ne marche pas, faudra porter le sac jusqu'au 1er. Inadmissible, je vais me plaindre!!
La chambre est prête, nous pouvons donc nous installer. Très jolie déco, assez épurée, et du coup je dirais qu'il manque un petit endroit où poser ses affaires dans la salle de bain sinon c'est sympa. Par contre, pour la vue, y'a un bâtiment en construction devant et une grosse tractopelle (mais non pas encore une grue!!!!). On est dimanche donc tout est à l'arrêt.

IMG_5248 IMG_5246

Nous défaisons les bagages et nous équipons: plusieurs couches de vêtements, collants, chaussettes, gros pantalon et grosses chaussures et vers 15h15, nous sortons. Nous commençons par "la" rue de la ville avec le magasin "des peaux de bêtes". Gloups.

IMG_5251

Puis nous entrons faire un tour dans le supermarché avant de continuer notre chemin. Comme vous pouvez le constater, c'est gelé!

IMG_5255

La trottinette nordique! ;)

IMG_5257

Nous poursuivons tout droit vers l'université (le grand bâtiment) en faisant attention aux motoneiges qui traversent les rues. Je crois que celle-là a eu un problème.

IMG_5261 IMG_5269

Nous décidons ensuite d'emprunter la route qui continue sur la droite le long du fjord. Et finalement y'a pas mal de la circulation par ici (voitures, camions et autres...). J'aurais pas cru!

IMG_5276 IMG_5278

Et sur le fjord y'a également un petit ballet de véhicules (qui veut aller camper dans sa caravane par -15°C?), ou de piétons! Le temps est super, même s'il y a un petit vent qui fait que tu es quand même obligé de te protéger le visage sinon, ça te paralyse...

IMG_5290 IMG_5303

D'ailleurs j'ai cru que je me retrouvais dans Scream à un moment!! Ahhhh! LOL!

IMG_9237

Nous allons marcher pendant près d'1h30 à faire des photos et à essayer de ne pas glisser sur les bas-côtés.

IMG_5282

De retour à l'hôtel, nous nous posons un peu en buvant un petit thé et du café. Nous enlevons également quelques "couches" car dedans il fait chaud!
A 19h, nous ressortons pour aller manger, sans nous rhabiller "complètement" à nouveau car ça prend du temps et il fera chaud au restaurant. Notre choix se porte sur le Svalbar Pub que j'avais repéré avant le voyage. Je prends un bon petit pavé de boeuf avec des pommes de terre, carottes, champignons et une sauce à la crème très très bon et CS une pizza. Et un petit verre de vin blanc...

IMG_9229

Bon à priori on rentre à pied ça devrait aller si je marche pas droit. Mais en fait RAS au niveau du vin ;) Nous retournons donc à l'hôtel vers 20h30 et finalement marcher 5' dehors par -10°C, tu sens bien quand tu n'es pas assez habillé!
Je peux regarder le match de foot Marseille-Montpellier sur mon téléphone avec l'appli SFR (oui ça passe à l'étranger!) et entre temps je reçois un appel d'une jeune femme de Grumant pour nous dire qu'ils passeront nous prendre demain à 11h à l'hôtel. J'ai dû quand même préciser à nouveau que nous n'étions pas dans une auberge mais bien à l'hôtel The Vault (ils avaient déjà la mauvaise information par mail, je ne sais pas d'où elle venait). Sinon je crois bien que celle qui nous a appelées, c'est une des guides que j'avais rencontré lors d'une randonnée cet été... A suivre.
Dodo à 22h45 à la fin du match. Bien sûr dehors il fait toujours jour, mais les fenêtres ont des rideaux bien occultant on dirait.

 

Posté par cloonie à 18:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mai 2018

09.04.2018 - Sport Billy

Lundi 9 Avril 2018

Longyearbyen => Barentsburg

20180409_113417

Nous nous réveillons à 8h en ayant bien dormi et je confirme que les rideaux étaient bien occultant. Le temps de prendre une douche et de nous laver les cheveux, nous descendons au petit déjeuner vers 9h. C'est dans une salle au rez-de-chaussée où il y a de grandes tables et un buffet plutôt bien fourni. Je prends des oeufs, du bacon, du saumon fumé, un smoothie et du thé. Très bon! Nous prenons notre temps puis remontons à la chambre où nous préparons nos sacs avant de descendre à la réception. CS voyage toujours avec un sac Sport Billy, même en hiver!

20180409_103755

A 11h, Yaroslava (Slava) arrive à l'hôtel et je confirme donc que nous nous connaissions du mois d'août où elle nous avait accompagnés lors d'une randonnée près de Barentsburg. Et elle nous avait également préparé des gaufres lors de notre dernier petit déjeuner ;)
Le mini bus nous amène jusqu'à la Russki Dom (la maison russe), l'auberge de Grumant. Il y a un groupe de jeunes femmes qui est là. Seront-elles avec nous?
Le reste des touristes doit arriver par le vol de 14h, nous avons donc un petit moment de libre. Nous en profitons pour aller récupérer nos tenues pour la motoneige: combinaisons, énormes chaussures, cagoule intégrale, casque et moufles. En gros, nous allons être habillés en bibendum.

20180409_114653

Nous décidons ensuite de nous équiper (ce sont des pays où il te faut 15 minutes avant de sortir en 10 en rentrant juste pour les vêtements à mettre et enlever!) et d'aller faire un tour sur les hauteurs de la ville près de l'église. Entre temps je dis bonjour à Sergueï, notre guide de l'été qui est de passage. Il doit prendre l'hélico pour Barentsburg.
Le temps est couvert par rapport à hier et surtout il y a plus de vent. La protection du visage est obligatoire. Nous mettons environ 20 minutes pour arriver sur le chemin qui monte à l'église. Nous décidons de couper un virage et nous engageons dans une pente enneigée et un peu glacée, mais ça passe.

IMG_5326

Nous prenons des photos des équipements fermés de la mine, dont la structure du téléphérique pour transporter le charbon, c'est là que CS a perdu le cache de l'objectif de son appareil, mais telle McGyver, j'ai réussi à le récupérer avec un bâton. Oui, je sais, cette information est tout à fait inutile!

IMG_5337 IMG_5338

Nous entrons dans l'église où il n'y a personne. Et bien sûr, ici aussi, il faut se déchausser.

IMG_5347

En fait, ça ressemble plus à une maison qu'à une église. Et y'a même un ours.

IMG_5342 IMG_5343

Le temps de nous réchauffer un peu et nous redescendons en nous prenant cette fois le vent de face... "On se les gèle à Los Angèle".
Nous sommes de retour à 13h30. Je sors du sac une autre paire de chaussettes et d'autres collants et en attendant, nous mangeons un peu: viande froide et fromage, bof bof... Sur le canapé, il y a une liste et maintenant que je sais lire le russe, nous comprenons que nous serons un groupe de 12 motoneiges et qu'il y a un couple de français avec nous. En effet, ces derniers arrivent vers 15h. Enchantées Louis et Marie-Thérèse, un couple de retraités très actifs d'Annecy. Et hier je disais que l'atterrissage à Longyearbyen était sportif, leur avion à eux a fait une remise de gaz... Ils seront à 2 sur leur motoneige. Nous finissons notre pique-nique, avec des "confettis", oui c'est "bonbon" en russe ;) ceux-là sont au chocolat.

IMG_9624

Puis nous avons droit au briefing. Alors, tout est en russe et on ne capte rien, Slava nous traduit au fur et à mesure mais je crois qu'en fait au lieu de nous rassurer ça nous stresse!! Hum, pour l'instant la réflexion qui nous vient au fur et à mesure, c'est "mais que suis-je venue faire dans cette galère?" LOL! meuh non allez ça va bien se passer (ou pas). Notre premier jour va consister à rejoindre Barentsburg et donc à faire 70 km. Le temps se couvre de plus en plus, snif. Nous descendons nous habiller, puis sortons pour aller prendre place sur nos motoneiges (j'ai le numéro 27) pour un deuxième briefing de comment ça marche... Démarrage, frein, accélérateur, phares, et chauffage des poignées et même du siège. Ca va c'est assez simple, vu comme ça... après faut bien garder les jambes à l'intérieur du carénage comme ça si on se renverse on ne se casse pas une jambe (okayyyyyyy) et se pencher dans les virages ou alors se pencher à l'inverse de la pente pour éviter de basculer... c'est c'lààà oui. Gloups! Entre temps, il se met à bien neiger alors qu'il n'a pas neigé depuis 2 mois. Well... du coup Sergueï ne pourra pas prendre l'hélico et va venir avec nous. Avec tout ça, il y est déjà 17h et nous sommes prêts à partir. Slava sera notre guide à CS, le couple de français et moi (les non russes donc). Allez let's go, ouh là ça part vite cet engin et surtout ça glisse pas mal en fait. Nous commençons doucement, surtout qu'on ne voit pas grand chose et empruntons le chemin qu'on avait vu hier sur le fjord. Notre premier petit arrêt au bout de 40 minutes est le bienvenu car c'est assez physique au niveau des bras pour maintenir le guidon et surtout le sol n'est pas lisse et le dos en prend pas mal. Heureusement que je n'ai pas de problèmes de ce côté-là!
Alors donc voilà, c'est beau tout ce... blanc! Le chauffage des poignées et du siège est vraiment efficace si bien que j'ai trop chaud et je coupe tout! Ouais, j'ai chaud aux fesses, so what? ;)

20180409_180155 IMG_9239

Nous faisons un deuxième arrêt 30 minutes plus tard où là on ne voit rien du tout, puis empruntons une partie un peu sinueuse, punaise je trouve ça assez difficile, d'autant plus qu'on ne voit pas le relief, donc difficile d'anticiper les mouvements et les bosses...

IMG_5369

Finalement le temps se lève un peu et nous faisons une nouvelle pause, et je retrouve cette lumière que j'adore au milieu de tout ce blanc. Magique! Au loin un gars est en bivouac avec ses chiens.

IMG_5377 IMG_5379

Nous continuons pour nous arrêter une nouvelle fois sur un sommet d'où on a une très belle vue malgré le temps couvert. Puis nous roulons encore une heure avant un nouvel arrêt dans le blanc et le vent pour apercevoir des rennes au loin. Si si les points noirs là-bas!

IMG_5388

C'est reparti pour encore 30 minutes et nous voilà à l'entrée de Barentsburg. Clic clac photos devant le panneau. Il y a des petites rafales de vent ici aussi, brrrr!!!

IMG_9257 IMG_5405

Nous arrivons finalement à destination et garons nos motoneiges sur le parking devant l'hôtel. On aura donc roulé 3h30 pour une première, c'est plutôt pas mal. Et on aura eu tous les temps.

IMG_5408

On commence à prendre un petit peu confiance dans la motoneige aussi et même si au début j'ai trouvé que c'était dur, finalement c'est bien passé. Nous entrons donc dans l'hôtel et entamons notre déshabillage. Mais qu'est-ce qu'il fait chaud à l'intérieur, je suis en surchauffe rien que le temps d'enlever les premières "couches"!! Nous mettons les combinaisons et les chaussures dans une salle spéciale avec soufflerie afin que tout sèche correctement et prenons possession de notre chambre.

IMG_5409

Ahhh ça fait du bien d'enlever les 2 paires de chaussettes, les collants, le pantalon de ski, les 2 polaires, on se sent comme délesté de 10kg!
Nous descendons ensuite au restaurant pour le dîner. Au menu, une salade, une soupe avec du poisson, un gratin de pommes de terre très bon mais pas fini car trop copieux. Par précaution je prends quand même un doliprane pour éviter d'avoir des courbatures dans le dos. Pendant le repas, Sergueï qui est désormais le "manager" des guides fait un discours tout en russe, ce qui fait que nous n'avons rien capté. Dommage... (et là tu te dis que t'as encore du boulot avant de comprendre le russe...). Nous décidons également de ce que nous allons faire comme activités demain, en plus de la motoneige, et nous optons pour la visite de la mine le matin et la ferme des huskys le soir. Une petite glace en dessert arrive entre temps, miam, c'est bien ça rafraichit, car oui je suis en train de cuire, surtout au niveau du visage!! Finalement dodo à 23h40, encore une longue journée bien remplie et bien physique.

 

Posté par cloonie à 18:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

01 juin 2018

10.04.2018 - A l'infini et au-delà

Mardi 10 Avril 2018

Barentsburg => Cap Linné => Barentsburg (chemin bleu)

20180410_071956

Nous nous réveillons à 7h et nous habillons après la douche (vaut mieux ça que le contraire!) pour être à la réception à 7h40. En effet, nous allons faire la visite de la mine et prendrons le petit déjeuner après. Il fait très beau. C'est Maria qui va nous accompagner et nous faire la traduction. Il ne fait pas chaud chaud, je me demande si je me suis assez couverte. De toutes façons, maintenant, c'est trop tard. Nous entrons dans le bâtiment et descendons pour aller nous équiper. Ici c'est le pays où on doit mettre une tenue différente chaque jour! Nous sommes accueillis par Andreï qui sera notre guide/mineur russe. Allez hop, on enfile une petite combinaison par-dessus nos habits pour éviter de ressortir tout noir, une cagoule, le casque avec la frontale et bien sûr la bouteille d'oxygène en cas de coup de grisou. Nous avons aussi droit à un masque de protection et des lunettes. Tiens, l'été dernier, on n'avait pas eu les lunettes... Dégaine =>

20180410_081410

Désormais apprentis mineurs, nous descendons encore un escalier pour arriver au niveau de la gare des wagonnets et de l'entrée des galeries. C'est d'ici que part le charbon pour aller à l'usine qui fabrique l'électricité.

IMG_9272 IMG_9274

Nous sortons alors pour qu'Andreï nous montre les machines qui séparent les pierres du charbon. Mmmm, il ne fait vraiment pas chaud dehors! D'ailleurs, même dans la mine, il fait beaucoup plus froid qu'en été, je pensais que ce serait plus tempéré.
Nous entrons à nouveau et allons suivre la longue galerie qui mène dans les entrailles de la terre, avec un très vif courant d'air froid dans le dos. Maria traduit tout, en même temps qu'Andreï nous explique comment se repérer dans les galeries surtout en cas de problème et nous montre les différentes façons de construire ces mêmes galeries (arc de cercle ou rectangulaires).

20180410_083110

Nous tournons ensuite à droite pour aller dans une autre galerie où se trouve le câble qui permet aux mineurs de descendre sans avoir à marcher. Argh dommage j'aurais bien aimé voir les "télésièges" mais nous repartons au moment où il se met en marche et où nous rencontrons 2 mineurs qui vont travailler. Nous arrivons ensuite dans une salle avec les appareils électriques puis devant le tapis "roulant" par lequel est extrait le charbon. Et c'est dans cette galerie qu'il y a un mega courant d'air qui soulève la poussière de charbon, c'est impressionnant (je n'avais pas eu ça en août). On distingue à peine la personne devant, heureusement qu'on a les frontales. Après le brouillard blanc, le brouillard noir... Zut, j'aurais peut-être dû mettre les lunettes qui sont dans ma poche. Bref... Je récupère un tout petit morceau de charbon, puis nous faisons une photo de groupe (incognitos). Merci Maria!

IMG_20180410_093403_HHT

Voilà, c'est terminé et c'est toujours aussi impressionnant je trouve. Quel boulot de bosser là-dedans!
Nous enlevons notre attirail et rentrons à l'hôtel nous réchauffer car on n'était définitivement pas assez couvertes pour la visite. Au petit déjeuner, je prends des oeufs, du bacon, des pancakes un peu bizarres, du thé et du jus d'orange.
Puis nous remontons à la chambre pour nous équiper pour notre journée en motoneige. C’est là que je me suis aperçue qu'on avait un joli maquillage noir tout autour des yeux et que malgré 4 passages sous l'eau, je n'ai pas réussi à faire partir toutes les poussières qui restent collées à l'intérieur de la paupière inférieure.
Après 15 minutes à nous habiller, nous voilà prêtes à partir, il est 10h45. Il fait donc très beau mais aussi assez froid.

20180410_104821

Mais franchement là encore avec tout notre équipement et le chauffage sur les motos, y'a aucun souci de température. Et puis on fait de l'exercice physique, faut pas croire, donc ça réchauffe aussi! Aujourd'hui nous allons "en face" de Barentsburg, de l'autre côté du fjord, vers le cap Linné.
Notre premier arrêt s'effectue à la sortie du village, en haut du cap où j'étais allée en août en mini randonnée. Tout est glacé mais on aperçoit en contrebas les restes des bâtiments du temps des baleiniers. Il y a aussi devant nous, un peu plus loin, la maison du gouverneur du Svalbard (en territoire norvégien).

IMG_5416

Nous repartons, c'est assez sinueux au début et ensuite on roule parallèle à la pente, il faut se pencher sur le côté opposé, ça fait bien travailler les bras. Nous faisons alors un autre arrêt où nous apercevons des rennes. Le fjord est gelé et la mer d'un bleu foncé profond, surtout avec le contraste du blanc autour. C'est magnifique.

IMG_5425 IMG_5423

Nous remontons sur nos motos pour nous arrêter encore une fois un peu plus loin. Ici, il y a un passage très délicat en montée et virage. Daniil, l'autre guide, demande à Marie-Thérèse de descendre de la motoneige de Louis pour être emmenée en haut sur la sienne, puis il nous explique qu'il faut mettre de la puissance pour monter et aider la motoneige à bien tourner. Ok, gloups let's go... Tout se passe bien jusqu'au dernier virage où là je sens l'avant de la motoneige qui se soulève dangereusement, mais ouf je réussis à rattraper le coup (je sais pas trop comment en fait! LOL!). Mais c’est passé. CS me suit et il lui arrive la même chose, rattrapé là aussi! Non non ce n'était pas flippant! On est trop fortes!

20180410_114123

Après ce passage, nous arrivons sur le fjord gelé tout plat recouvert de neige fraiche hyper légère, mon dieu c'est un régal de rouler! Nous nous arrêtons après la traversée pour faire plein de photos.

IMG_9290

Nous arrivons alors près de la maison rouge où on avait fait une rando cet été. Elle est toujours là pour qui a envie d'y rester!

IMG_5442 IMG_5443

Nous reprenons la route pour environ 50 minutes au milieu des montagnes et nous arrivons finalement sur une partie plane assez glacée. Mais nous commençons à bien maitriser nos engins... Ou pas en fait... Voilà qu'à la sortie d'un virage alors que nous n'allions pas vite du tout, la motoneige des français devant moi se renverse! Zut! Apparemment, Louis a accéléré un peu trop fort dans le virage et ça a chassé avant qu'ils aient pu réagir et pouf... Heureusement, plus de peur que de mal, rien de cassé ni au niveau humain ni au niveau matériel. Mais bon même si c'était à vitesse réduite c'était un peu impressionnant quand même!
Nous arrivons alors au bord de la mer, qui est bien gelée sur le rivage, près de la cabane d'Ivan Starostin qui aurait vécu par ici 32 ans. Il serait enterré dans le coin mais on ne sait pas exactement où est sa tombe. Je suis contente car cet été nous n'avions pas pu accoster à cause de la houle. Aujourd'hui c'est glacé.

IMG_5456 IMG_5454

Nous repartons cette fois direction le Cap Linné et l'Isfjord Radio, cet hôtel cosy du bout du monde. Nous y arrivons sans encombre même si la dernière partie du trajet était une patinoire.

IMG_5507 IMG_5469

Nous en faisons un petit tour avant de rentrer, comme on peut le constater c'est tout gelé, on va essayer de ne pas tomber tout de suite et tels des manchots, nous avançons à petits pas.
Nous retournons au bâtiment où il nous faut bien sûr 10 minutes avant de pouvoir entrer à cause du déshabillage. Nous allons nous installer pour manger. Euh, il y a de la buée sur mon appareil photo, va falloir que je fasse sécher tout ça! Quand à mon iphone, la batterie a quelque peu rendue l'âme! La différence de température entre l'extérieur et l'intérieur a été fatale (dans les -10°C dehors).
Au menu nous avons du pot au feu aux lentilles et un très bon petit gâteau au chocolat en dessert :)

IMG_5493

Après le repas, et après avoir retrouvé un objectif sec, nous décidons de ressortir avec Daniil. Car ici, bien sûr, on ne peut pas sortir sans fusil à cause des ours. D'ailleurs, l'un d'eux a défoncé la porte d'un garage. Hum... Cosmonaute Mpi et CS au rapport!!

DSC_0527 IMG_5495

Nous allons vers le squelette de baleine près de la mer. C'est vraiment joli les bords enneigés.

IMG_5497 IMG_5487

Mais il est temps de repartir. Je quitte la base!!

20180410_154227

Notre trajet fait une boucle et nous continuons donc notre route le long de la mer du Groenland, vers le Sud. Le terrain est plat, glacé et enneigé à l'infini (et au-delà), avec le soleil sur le côté, sérieusement on se croirait sur une autre planète. C'est juste... je n'ai pas de mot... Nous nous arrêtons pour faire quelques photos et lorsque CS arrive un peu en retard derrière moi elle m’annonce qu'elle a fait un tête à queue! Oups, décidément!

IMG_5517 IMG_5519

Nous arrivons alors au pied du glacier. Nous allons le traverser. On a de la chance car comme il a neigé récemment, les motoneiges accrochent bien. Lorsque nous nous arrêtons juste avant la montée et descendons de nos engins, on remarque que sous les 20 cm de poudreuse, c'est une vraie patinoire, impressionnant! Sur le glacier, Slava nous dit de nous "lâcher" et de prendre de la vitesse.

20180410_164344 IMG_5524

En effet on voit les russes de l'autre groupe qui redescendent et remontent à fond. D'ailleurs l'un d'eux en perd son carénage. Nous nous élançons et Slava s'arrête pour ramasser le bout de motoneige perdu pendant que nous continuons (alors qu'on aurait dû s'arrêter, oups!) et là le bonheur, ouais je fais une pointe de vitesse à au moins 55km/h! On dirait pas comme ça, mais on a l'impressions d'aller à 100 à l'heure! LOL! c'est génial. Ne voyant jamais arriver la fin du glacier nous décidons de nous arrêter pour attendre Slava qui arrive finalement et nous dit qu'on aurait dû l'attendre. Désolés! Mais justement en attendant, on a fait des photos! 

20180410_164953 IMG_5527

Nous redescendons du glacier toujours à la même vitesse, c'est troooop bon!!! Et puis autour de nous c'est tellement beau, j'en peux plus de toute cette beauté! "Je crois que je suis mort".
Nous arrivons alors à la maison du directeur d'Artikougol (la société russe qui exploite Barentsburg)... Et là, bah le monsieur, il a pas construit sa maison où il fallait! Oups! Avec les changements de température au niveau du sol, ça a "un peu" bougé! J'adore!!!

20180410_171109 IMG_5536

Slava en profite pour parfaire son bronzage pendant que j'admire le glacier qu'on vient de descendre de l'autre côté.

20180410_171807 IMG_5545-1

Il est alors temps de rentrer sur Barentsburg. Mais avant cela, il va nous falloir descendre la fameuse montée périlleuse de ce matin.

20180410_173751(0)

Slava nous dit d'utiliser les freins en appuyant doucement par à-coups et finalement le plus dur était de se lancer et ça se fait "fingers in the nose"! On maîtrise! Et nous voilà rentrés après cette superbe journée, il est 18h, nous aurons fait dans les 110 km... Mais nous n'en avons pas fini. A 18h30, nous avons rendez-vous avec Anna qui parle un super français et qui va nous faire une rapide visite de la ville. Je remarque que certains immeubles se sont un peu dégradés et qu'il manque une lettre sur le mur de l'auberge. En fait, il y a eu une tempête de vent récemment qui a tout emporté. Ah oui quand même! Louis nous accompagne alors que Marie-Thérèse préfère faire un petit tour ailleurs. Nous passons le bâtiment de la mine, le restaurant et la fabrique de bière, l'auberge, l'école et arrivons devant les habitations.

IMG_5550 

C’est ici que nous nous séparons, Louis et Marie-Thérèse vont visiter le musée et avec CS on retrouve Slava pour aller à la ferme des huskys. La visite aura été hyper rapide quand même, mais bon on n'a pas non plus le même temps que j'avais eu en août. On remarque qu'il y a un halo autour du soleil, c'est étrange.
Nous filons vers l'extérieur de la ville au milieu des bâtiments abandonnés où dans les temps anciens il y avait des cultures et une étable, et arrivons à l'enclos des chiens.

IMG_5566 IMG_5574

Ils ont mis les noms sur les niches. Ils sont trop mimis ces chiens et ils m'obéissent au doigt et à l'oeil la preuve! LOL!!

IMG_5577 Sans titre-1_modifié-1

Et je retrouve mon petit Baïkal de cet été en étant bien contente de ne pas aller me promener avec lui!!

IMG_5599

Après des dizaines de caresses, nous repartons vers 20h pour aller à la boutique de souvenirs.

IMG_5602

Une dame arrive pour nous ouvrir car c'était fermé à cette heure-ci... Et là je craque pour un superbe sweat-shirt de fabrication locale avec un ours dessus. Et je dois dire que ce n'est pas si cher que ça pour un sweat (dans les 50€).

ours

Nous repartons alors et passons à la nouvelle poste. Avant, elle était dans l'hôtel mais ils ont ouvert un nouveau bâtiment et c'est joli (ça sent le bois). Les français envoient 2 cartes et nous, nous sommes fainéantes!

IMG_5554

Il est 20h30 lorsque nous rejoignons le restaurant de "L’ours Rouge" pour le dîner et la dégustation de bière. Ils ont amélioré la déco, si vous cherchez des idées pour vos vieux skis, voilà!

20180410_214951

Je prendrai une seule pinte cette fois. Au menu, une salade avec du poisson, du cabillaud avec de la purée de tomates et de la sauce (très bonne!) et une sorte de gâteau de riz. Miam!

IMG_9322 IMG_9323

Lors du repas on nous remet aussi un magnifique diplôme (faudrait que je fasse la liste de tous ces diplômes inutiles que j'ai récoltés mais dont je suis trop fière!) pour avoir visité la mine en activité la plus au Nord du monde. Classe!!

mine

De retour à l'hôtel, nous payons nos excursions et remontons à la chambre. Un peu d'internet, puis il faut refaire le sac et tout ça nous mène à 23h30. Je crois qu'on a fait pas mal de choses aujourd'hui!!

 

Posté par cloonie à 20:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

19 juin 2018

11.04.2018 - Apocalypse now

Mercredi 11 Avril 2018

Barentsburg => Pyramiden via Longyearbyen (chemin violet)

20180411_121541

Réveil à 7h15, nous nous habillons et descendons nos sacs pour qu'ils soient chargés sur les motoneiges, puis allons prendre le petit déjeuner. Nous remontons ensuite dans la chambre pour enfiler toutes nos couches de vêtements (ben oui sinon au petit déjeuner on crève de chaud!) et nos combinaisons et nous voilà fin prêtes à 8h45. Il fait gris, ce qui n'est pas hyper cool vu qu'aujourd'hui c'est notre journée la plus longue en terme de kilomètres...
Nous partons vers 9h et commençons déjà à accélérer dès la sortie du village. Bye bye Barentsburg, pas sûre de te revoir un jour cette fois :(
Et justement à la sortie du village, il y a quelques virages, Slava qui emmène avec elle une passagère (en plus de la remorque avec nos sacs) a un petit problème dans l'un d'eux, mais réussit à rattraper le coup en sautant de la motoneige pour éviter de se renverser. Mmm ok ça commence fort! J'ai oublié de dire qu'un couple de russes nous accompagne sur le trajet, nous sommes donc 4 motoneiges en plus celle de Slava. Plus nous avançons et moins nous y voyons, mais comme il a neigé, ça secoue moins (ou alors je me suis habituée), en tout cas nous maintenons une moyenne de 35 km/h et roulons pendant près d'une heure avant de faire notre premier arrêt près d'une cabane. Je dois avouer que sur la fin j'avais hâte de la faire cette pause! J'avais des fourmis dans la main droite à force de tenir l'accélérateur. Comme vous pouvez le constater, on ne voit pas grand-chose, sauf parfois quelques engins motorisés qui émergent de tout ce blanc.

IMG_5610 IMG_5608

Nous poursuivons notre route un peu à l'aveugle, mais avec beaucoup plus de facilité que le premier jour. Et là encore, nous allons avancer pendant près d'une heure avant de nous arrêter en bas du glacier qui domine Longyearbyen. Le passage ici est un peu délicat, il va falloir rouler pendant assez longtemps parallèlement (ou perpendiculairement? ça dépend comment on l'envisage en fait!) à la pente. Slava nous montre 2 motoneiges abandonnées sur le côté en nous disant que c'est par là qu'il faudra passer. Et chacun son tour. Ok! Et euh, pourquoi ces motoneiges sont abandonnées là? Juste pour nous montrer le chemin?? Nous ne le saurons pas.

IMG_5616-1

Mais nous franchissons l'obstacle sans problème. Et je le redis, comme il y a pas mal de neige, ça accroche bien. Le temps s'est un peu levé par ici et... ben c'est beau encore une fois cette lumière! Clic clac photos depuis le sommet avant d'entamer la descente.

IMG_5615

Nous sommes en fait en train de rouler sur le glacier où on était allé cet été, j'aurais jamais cru que c'était possible quand on voyait toutes ces crevasses! Mais là c'est tout plat. Nous nous arrêtons un peu plus loin afin d'admirer la vue sur Longyearbyen et le fjord (making of).

20180411_112254 IMG_5627

Et comme nous arrivons près de la "capitale" il y a... des embouteillages! Un véhicule type dameuse est en train de monter et il prend toute la place, du coup, nous devons nous garer pour qu'il puisse passer, suivi de quelques motoneiges. Nous descendons sur le côté gauche du glacier et rejoignons les pistes qui passent dans la ville pour rejoindre la maison russe. Il a fallu traverser la route asphaltée à un moment, ça m'a fait "mal à ma chenillette", comme quand on skie sur un caillou.
Bref avec tout ça, nous voilà donc à la fin de notre première étape (70km parcourus). Nous n'avons pas pris le même trajet qu'à l'aller, même si de toutes façons comme il ne fait pas beau on n'aurait pas tout reconnu!
Nous allons nous "poser" pendant 1h30, le temps de manger un petit repas froid (bof) avant d'entamer notre long après-midi pour rejoindre Pyramiden.
A 13h30, nous voilà prêts à repartir. Coucou toi numéro 27!

IMG_5630

Le temps est toujours gris et bas. Nous repartons sur le fjord mais au lieu de tourner "à droite", nous continuons "tout droit" (si j'ose dire!) car il faut suivre le relief donc ce n'est jamais "tout droit". Là encore nous allons rouler pendant une heure non-stop jusqu’au milieu de nulle part. On n'y voit pas grand-chose, on fait des photos un peu "floues"... 

IMG_5631 IMG_5633

Nous roulons encore 30 minutes avant d'arriver près d'une cabane où nous rencontrons la police. Ça va, ils ne nous contrôlent pas, ils sont en train de discuter avec un gars qui a une caméra. D’ailleurs il fallait normalement donner son permis auto pour conduire la motoneige, mais personne ne nous a rien demandé. Nous sommes ici au bord de Tempelfjord.

IMG_5646

Ok alors moi je crois sur parole ce qu'on me dit parce que voilà quoi, on ne voit rien!! En face de nous, en fait, le machin blanc là avec des espèces de blocs, c'est la mer gelée. On va donc rouler dessus, génial!

IMG_5640 IMG_5643

Nous avons ici droit à des consignes de sécurité. Vu que le temps n'est pas terrible, nous allons devoir nous suivre en laissant un peu de distance et ne pas sortir de la trace au cas où y'aurait des endroits moins glacés et donc pour ne pas tomber dans... l'eau! Ok! Nous débutons notre périple mais nous arrêtons rapidement pour prendre en photo les "glaçons" pris dans la glace. C'est trop beau ce bleu! Mais il commence à bien neiger (d'où les petits points blancs...).

20180411_154314 IMG_5649

Et cette fois c'est réellement parti pour la traversée du fjord. Et là sérieusement à un moment je suis partie "ailleurs"... comment définir cette sensation: devant moi, une file de motoneiges dont je n'aperçois pas la fin, qui se perd dans un infini tout blanc, il faut rester très concentré pour ne pas perdre de vue celle de devant, tout en restant sur la trace et en étant complètement enveloppé de blanc avec presque parfois une sensation de claustrophobie, et dans avec une sorte de lumière apocalyptique. Voilà quoi, pendant à peu près les 30 minutes de traversée c'était complètement irréel et intense.
Nous arrivons sans encombre de l'autre côté, sans aucun dégât, je me remets de mes émotions. Nous faisons une petite pause un peu plus loin, étant censée être une "pause confort", on peut nous emmener de l'autre côté de la colline si on a une envie pressante! Non ça ira!

IMG_5663 IMG_5664

Nous retrouvons des virages en montée et en descente avant d'arriver près du glacier Nordenskiold (celui qui se trouve en face de Pyramiden qu'on avait vu depuis le bateau en août). Cette fois nous y arrivons par la "terre" sur le côté gauche. Notre première étape va d'abord consister à le "monter". C'est immense et ça monte quand même beaucoup au point que Slava a un mal fou à maintenir sa motoneige au sol, en effet entre le poids de sa remorque et de sa passagère, l'avant a tendance à se soulever. Une fois, deux fois, hum... Nous sommes derrière et elle nous indique de continuer d'avancer vu que nous avons de la vitesse... ok, nous voilà donc partis à fond sur ce glacier. Au bout de 10 minutes, nous décidons de nous arrêter pour l'attendre. Au bout de 15 minutes, ne la voyant toujours pas arriver, nous commençons à nous inquiéter... Et euh aussi, si y'a un ours qui s'amène, on n'a pas de fusil avec nous! Elle a dit quoi déjà si on en rencontre un? Ah oui "faire le mort" je crois LOL!! Ou alors démarrer les motoneiges pour le faire fuir avec le bruit? En tout cas, autour de nous, ça donne ça.

IMG_5666

Telles sœurs Anne et ne voyant vraiment rien venir, Louis décide de repartir dans l'autre sens pour aller voir ce qui se passe. Espérons vraiment qu'on ne voit pas d'ours, on a un homme fort en moins!! Non non, nous ne psychotons pas, ou si peu! Et finalement après de longues minutes d'attente, nous voyons enfin arriver les 2 motoneiges. Slava s'était retournée et avait dû sortir la pelle pour s'en sortir, mais avec l'aide de Louis, ils ont pu la remettre à l'endroit. Louis a pris la passagère avec lui. Apparemment la motoneige de Slava est limite en puissance dans les montées. Bref, nous repartons et 2 minutes après, pouf elle se retourne à nouveau! Louis et le conducteur russe vont l'aider une nouvelle fois.

20180411_174932 20180411_161607

Après toutes ces émotions, nous avons retrouvé un fusil, et Slava décide de prendre la motoneige de CS qui est plus puissante afin de pouvoir passer les prochains "cols".

DSC_0648

CS va pouvoir vérifier si elle suit bien le GPS présent sur son guidon. Sinon je suis un peu dégoutée car on ne voit toujours pas grand chose et on approche du glacier... Snif! Nous recommençons à bien rouler et à entamer la descente de l'autre côté, et là tout d'un coup le temps devient plus clair, on aperçoit le soleil et même du ciel bleu et on voit le glacier sur notre droite. La lumière est encore une fois dingue, j'aurais bien aimé prendre une photo, mais pas possible de s'arrêter. Nous déboulons sur l'avant du glacier, il fait désormais presque beau et là... le choc! Le glacier est là à quelques mètres de nous, le soleil tapant dessus. C'est magnifique.

IMG_5678

C'est ici que nous allons nous arrêter un petit moment histoire de faire à peu près 1000 photos. Nous retrouvons également le groupe des russes. Nous sommes sur le mer gelée sur laquelle j'étais cet été en bateau, et nous pouvons nous approcher assez près du mur de glace.

IMG_5690 IMG_5691

Enfin, juste au moment où on est arrivé, il y a eu un petit éboulement un peu plus loin, comme pour nous accueillir et nous dire que la nature est la reine ici et qu'il faut quand même faire attention.
Allez hop c'est parti pour le studio photo...

20180411_181558 IMG_5698

Nous allons rester ici une bonne trentaine de minutes, je pense que je pourrais y rester des jours! C'est magnifique (ah oui je l'ai déjà dit!).
Mais ça y est, il est temps de repartir. Ici on roule comme sur du coton, c'est trop agréable, tout plat et sans aucune bosse. Nous nous arrêtons encore une fois un peu plus loin pour avoir une vue d'ensemble.

IMG_5726 IMG_5732

Nous continuons à suivre Slava qui nous emmène sur le côté où nous allons voir... une grotte de glace! Ahhhhh! je crois que je suis mort!
Il y en a 2, on ne peut pas entrer dans la première car trop dangereux. 

20180411_185817 

Je m'approche pour prendre quelques photos...

20180411_190009 IMG_5743

La deuxième est un "tunnel" que nous allons pouvoir traverser.

IMG_5746 IMG_5767

Mais c'est juste dingue ce que la nature peut faire comme "œuvre d'art", car oui, pour moi c'est une œuvre d'art, si on y regarde de plus près, ça fait comme des espèces de vagues et en regardant d'encore plus près, à l'intérieur de la glace qui est translucide, on voit encore mille choses différentes.

IMG_5750 IMG_5752

Je m'approche du mur et fais quelques photos, quand je vais les développer (ouais ouais je développe! LOL!!) je vais me rendre compte qu'il y a un fantôme dedans (dans le rond rouge...!)

IMG_5773-1 IMG_5775-1

A moins que ce soit juste mon reflet qui soit déformé... Je suis un fantôme donc...
Et pour ressortir de là, c'est facile, faut juste faire de la luge sur les fesses ;)

20180411_190855

Nous enfourchons à nouveau nos engins pour continuer notre route et cette fois c'est vraiment tout droit et tout lisse, le bonheur. Le soleil nous fait face avec toujours un peu de brouillard, là encore on se croirait sur une autre planète... Apocalypse ou Paradis? This way!

IMG_5785 IMG_5793

Au loin on aperçoit des tâches noires sur la neige. Comme nous sommes sur la mer, ici c'est le paradis des phoques qui creusent chacun leur petit trou pour venir se prélasser sur la banquise. Et c'est là qu'ils se font choper par les ours! Bah oui, l’ours est paresseux, il se met au bord d'un trou et attend que le phoque en sorte. Pas bête hein la bête??!!!

IMG_5788

Nous nous arrêtons et allons nous approcher de l'une de ces "bestioles", mais je crois qu'elle a eu peur de ces extra-terrestres... Elle ne va pas tarder à plonger. Est-ce que Slava mime bien l'ours qui "attend" d'après vous?? :)))

IMG_5799 20180411_194246

Allez il est temps de repartir pour atteindre Pyramiden juste en face. Quand je pense que toute la mer ici est gelée c'est dingue! Je ne l'aurais jamais imaginé.

IMG_5803

Nous entrons dans la ville et allons prendre en photo le panneau. Ouais la galerie noire derrière qui monte sur la montagne, c'est là qu'on a monté les 2095 marches x 2... (cf Spitzberg 2017)

IMG_5812 IMG_5820

Allez clic clac et départ pour l'hôtel, il est 19h30, nous aurons roulé presque 6h cet après-midi et fait en tout 190 km... Warriors! Tiens coucou monsieur le renard polaire!

IMG_5822

Nous prenons possession de notre chambre, il y a plus de monde que cet été. Après avoir mis nos combis à sécher dans la salle prévue à cet effet, nous redescendons pour le diner, au menu, une salade type macédoine, du borsch (miam!!! j'adore ça!), du porc avec des potatoes.

20180411_205817 20180411_212216

Après le repas, on nous propose de regarder, dans la salle commune (déco soviétique), le film sur l'histoire de Pyramiden tout en russe (et là je déprime car vraiment je ne comprends rien, mais à quoi servent mes cours?!) puis un autre film tout aussi déprimant sur les ours et le réchauffement climatique, que nous abandonnons pour remonter à la chambre vers 22h45. 

20180411_221613

Le temps de nous remettre de nos émotions, le tout sans internet ni aucun réseau (ça fait du bien!), il est 23h45 lorsqu'on se couche. Wow mais quelle journée encore une fois.

 

24 juin 2018

12.04.2018 - Bibifoc

Jeudi 12 Avril 2018

Pyramiden => Longyearbyen (trajet bleu foncé)

20180412_195238

Tiens ça faisait longtemps que je ne m'étais pas réveillée à 2h, puis 4h du matin à cause de la luminosité en pensant qu'il était 8h! Il faut dire que dans cet hôtel il n'y a pas vraiment de rideaux noirs aux fenêtres.
A 8h30, nous descendons prendre notre petit déjeuner très copieux fait de crêpes, thé, pain, omelette.
Puis nous remontons pour nous équiper un peu pour la visite de la ville sous la neige. Voilà donc l'hôtel "Tulipe" :)

IMG_5834 IMG_5832 copie

L'immeuble en face dans lequel nichent des milliers de mouettes l'été est complètement silencieux et abandonné, ça change.

IMG_5835 copie

Notre ouïe est juste perturbée par le "chasse-neige" local qui est en train de déblayer un peu les abords des fameux "Champs Elysées" de Pyramiden avec au mileu ce magnifique panneau et son "ours/chien".

IMG_5838-1 IMG_5846 copie

Nous remontons tranquillement l'allée le temps de faire quelques photos pendant que Slava nous raconte un peu l'histoire du lieu sur laquelle je ne reviendrai pas (cf Spitzberg 2017) pour nous diriger directement vers le centre culturel et sportif devant lequel trone toujours la statue de Lenine quelque peu enneigée...

IMG_5849-1 IMG_5851-1

Nous faisons le tour du bâtiment dans un silence de cathédrale, en commençant par la salle de sport.

IMG_5857-1

Puis, nous montons sur la scène de la salle de spectacle (je précise que l'éclairage vient uniquement de mon flash sinon, il fait noir!).

IMG_5866 copie

En revanche la cabine du projectionniste en haut est désormais fermée, c'est dommage j'avais adoré les vieux projecteurs et les bobines de films en vrac. Apparemment ils sont en train de les récupérer... Nous continuons vers d'autres salles, dont celle de musique.

IMG_9355-1

Nous ressortons ensuite de l'immeuble pour nous rendre sur notre gauche vers la piscine. La neige semble s'être un peu calmée... Ah et j'arrive à lire ce qu'il y a écrit sur le panneau, suis trop fière! LOL! (Complexe Sportif Gagarine).

IMG_5891-1 IMG_5893-1

Nous entrons dans la piscine, je trouve ça toujours aussi dingue d'avoir construit une telle chose ici... Nous avons également accès à la salle de gymnastique bleue qui se trouve à côté du bassin. Comme vous pouvez le constater, le plafond est en excellent état.

IMG_5894 IMG_5903-1

Avec CS on fait plein de photos du "délabrement", du coup on a l'impression de faire la visite très rapidement. Finalement, on nous laisserait 3 jours dans le coin, je crois qu'on ne s'ennuierait pas! Mais on n'a pas que ça à faire donc.
Nous ressortons, le temps est vraiment bas (et blanc!). Voici l'entrée de la galerie de la mine.

IMG_5908-1

Nous allons ensuite sur notre droite jusqu'à l'école que je retrouve à peu près dans le même état que cet été.

IMG_5926-1 IMG_5922-1

Mais pas de panique, il y a toujours de la lumière au bout du couloir! 

IMG_5935-1 IMG_5961-1

Et sinon, au niveau du froid, ça va, on s'est suffisamment bien couvertes. Enfin, presque, des fois, avec les gants censés être faits pour les écrans tactiles, on prend des photos en rafale alors qu'on ne voulait en faire qu'une! Pas douées.
Nous terminons alors notre visite par la fameuse cantine, son escalier monumental et ses cuisines.

IMG_5963 IMG_5965

IMG_5974-1 IMG_5969

Là encore, comme nous n'avons que la matinée pour la visite, difficile de voir plus de choses comme on l'avait fait cet été avec les bâtiments de la mécanique voire, la mine. Enfin, la mine, je pense que j'ai déjà donné.
Il est 12h15 lorsque nous sommes de retour à l'hôtel. Nous devons d'abord aller fermer nos sacs afin qu'ils soient chargés sur les remorques, puis nous faisons un tour à la poste/boutique de souvenirs. J'achète un magnet et une boite d'allumettes avec le sigle de Pyramiden. Nous allons ensuite déjeuner: salade de choux, borsch, du porc et des potatoes (comme hier) et en dessert un mini bonbon chocolat (car il n'y a pas de dessert en fait). Nous allons ensuite récupérer nos combinaisons dans la salle chauffante et nous équiper. A 13h45, nous sommes tous sur nos motoneiges, prêts à partir. Le temps est de plus en plus bouché, je sens qu'on ne va rien voir de la journée, dommage... Nous démarrons et c'est parti. Bye Bye Pyramiden, là encore pas sûre de revenir un jour, mais qui sait?!
Nous commençons notre progression sur le fjord gelé à bonne vitesse, c'est hyper agréable. Au bout de 15 minutes, nous nous arrêtons car on aperçoit une tâche noire au loin. Nous allons nous approcher tout doucement de Mr le phoque au bord de son trou afin d'essayer de ne pas l'effrayer. Il nous jette quelques regards dubitatifs (c'est qui ces cosmonautes??!!) mais ne bronche pas. Trop mimi! Là encore, marcher dans cette immensité, sans rien y voir c'était assez magique.

IMG_6001-1 IMG_6006

Après avoir fait 25 photos, nous repartons vers nos machines, direction le glacier Nordienskold. Dommage pour le temps même si quand il apparait c'est toujours aussi beau. Nous nous arrêtons juste quelques minutes pour faire des photos (pano fait avec le téléphone) et cette fois c'est reparti.

IMG_6015-1

Nous allons prendre le même chemin qu'à l'aller, mais bon, comme on ne voit rien, faisons confiance au GPS. Mais commençons déjà juste par attaquer la montée sur le côté du glacier et on remarque que la glace est en train de fondre... faut pas s'enliser quoi... Vive le réchauffement climatique... Puis nous roulons une heure et faisons un arrêt en haut d'une montée un peu difficile mais passée les doigts dans le nez. On s’habitue vite finalement, quand on pense qu'il y a 4 jours on n'avait (presque) jamais touché une motoneige. Puis nous nous arrêtons juste avant la traversée de la mer gelée afin d'attendre l'autre groupe. Il neige beaucoup, on n'y voit pas à 100 mètres mais il ne fait pas froid du tout.

IMG_6024-1 IMG_6020-1

Heureusement car nous patientons une bonne trentaine de minutes avant de les voir arriver. Là encore on nous donne des consignes de sécurité, laisser de la distance mais en gardant le visuel sur la motoneige devant. Le brouillard est encore plus dense qu'à l'aller, et donc il va falloir bien se concentrer et je vais vivre encore une expérience étrange comme si on était en lévitation entre terre et ciel, sur cette bande toute blanche et en essayant de ne pas perdre de vue la motoneige qui est devant parce que sinon... adieu! LOL!
Nous nous arrêtons quelques minutes une fois la traversée effectuée et c'est reparti vers Longyearbyen.

IMG_6025-1 IMG_6030-1

Slava nous fait un peu visiter la région car elle a perdu l'un des points du GPS, pour finalement retrouver la bonne "route". Nous roulons assez vite pendant au moins 2h et ça devient assez dur physiquement, et plus on se rapproche de Longyearbyen plus il... pleut! Et le casque n'a pas d'essuie glaces, bref cette fin de parcours est assez galère, à devoir sans cesse essuyer la visière, voire l'ouvrir car il y a de la buée. Et la route devient vraiment tape cul. N'en pouvant plus, nous faisons une petite pause alors que nous sommes proches de l'arrivée. J'avais un peu mal partout en fait. Il est 19h lorsque nous arrivons à Russki Dom. Wow, quelle aventure quand même! Aujourd'hui nous aurons fait 113km, soit un total approximatif sur le séjour de 480 km.
Nous enlevons notre attirail puis le groupe des 4 français est "transféré" dans une maison juste à côté, la "maison rouge", car le reste des chambres est occupé par les russes. Et là dans la "maison rouge", nous entrons et sommes accueillis par d'autres russes installés sur le canapé dans la salle à manger, en train de regarder le télé. Apparemment c'est l'équipage de l'hélico qui attend un temps plus clément pour rejoindre Barentsburg. Est-ce que je vous avais dit que l'hélico que j'avais pris cet été s'était crashé? :(( aux dernières nouvelles ça aurait été dû au givrage et on n'a retrouvé qu'un seul corps sur les 8 passagers... 
Nous prenons possession d'une minuscule chambre où nos sacs passent à peine, enfin surtout le mien!

IMG_6031-1

Louis et Marie-Thérèse s'installent dans celle d'à côté pour juste quelques heures car ils doivent prendre l’avion cette nuit à 2h du mat. C'était bien d'avoir pu choisir nos vols, on a eu des horaires plus corrects.
Nous repartons à Russki Dom pour prendre le mini bus vers le restaurant de notre dîner d'adieu, le Kroa. Miam miam!

IMG_9369-1

Je prends une bière, puis au menu, la baleine séchée puis le pavé de bœuf, ouais je sais, exactement la même chose que la dernière fois mais c'était trop bon! D'ailleurs je trouve la baleine bien meilleure. J'avoue, je voulais prendre autre chose mais il n'y avait que 2 entrées et l'autre ne me disait rien.

IMG_9368-1

Nous regagnons notre maison vers 22h35, ça fond grave. Les russes sont toujours là à nous observer tels le KGB. En plus c'est un peu gênant car on passe devant eux pour aller à la salle de bains, dont la porte ne ferme pas à clé. Ouais on vit de sacrées aventures faut pas croire!! Le temps de faire ce que nous avons à faire, nous nous rendons compte en nous couchant que nous n'avons même pas dit au revoir aux français. Ca craint! Mais on était un peu perturbées par le KGB je crois!
Dodo à 23h45 (fallait se mettre à jour sur internet!).

 

Posté par cloonie à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 juillet 2018

13.04.2018 - Au revoir là-haut

Vendredi 13 Avril 2018

Longyearbyen => Oslo

Réveil à 8h. Je me suis réveillée plusieurs fois cette nuit à cause du "jour", mais j'ai plutôt bien dormi. Et euh, il n'y a plus un bruit dans la maison, tout le monde est parti et je n'ai rien entendu!
Nous pouvons donc prendre notre douche tranquillement sans avoir peur que quelqu’un entre par inadvertance et nous partons vers la maison russe pour le petit déjeuner. Au menu, des oeufs, du bacon, du thé et les fameuses gaufres de Slava, les meilleures du Spitzberg!

IMG_6021-1

Après avoir donc bien mangé, nous retournons nous habiller un peu plus car ce matin, il fait soleil, mais il y a beaucoup de vent et tout a regelé.

IMG_6020-1 IMG_6032-1

Nous décidons de partir vers le centre-ville pour faire quelques achats. Au supermarché, j'achète des chips et une barre chocolatée pour ce midi. Puis nous nous arrêtons à la boutique du musée car j'avais vu un petit bracelet en août que je n'avais pas acheté et donc c'est l'occasion. Voilà pour mon souvenir... Et voilà aussi la poussette arctique!

IMG_6022-1 IMG_6035-1

Dehors le vent soulève la neige, ça picote un peu quand même.

IMG_6033-1 IMG_6034-1

Finalement il est 11h35 lorsque nous retournons à la maison. Nous fermons nos sacs, personnellement je change de chaussures et nous allons vers la maison russe en essayant de ne pas glisser. Bon c'est la fin du voyage donc c'est moins grave si on se casse la jambe (mais quand même).
Nous allons prendre le mini bus qui va nous conduire à l'aéroport. Zut, on n'a pas trouvé Slava qui se préparait déjà à repartir avec un autre groupe, tant pis, après ne pas avoir dit au revoir au français nous ne dirons pas au revoir à la guide.
Allez hop c'est parti. Nous nous arrêtons à l'hôtel Radisson pour récupérer un passager et nous filons vers l'aéroport. En chemin nous rencontrons une dernière fois la faune locale qui traverse la route. Il fait vraiment un temps sympa aujourd'hui, dommage de partir!

IMG_6054-1 IMG_6055

Il est 12h30, soit seulement une heure avant le décollage lorsque nous arrivons dans l'aérogare. Nous devons faire la queue et en attendant allons faire à tour de rôle des photos de l'extérieur et en particulier du "fameux" panneau avec les distances des villes du monde.

IMG_6063 IMG_6058

Nous passons les dernières à l'enregistrement, filons directement à la sécurité et embarquons dans la foulée. J'aime bien quand on n'a pas à attendre 3h dans un aéroport!!

IMG_6067

Là encore nous ne sommes pas près du hublot mais nous retrouvons à côté d'un des russes de notre groupe. Et cette fois c'en est bien fini du Spitzberg! snif!! J'ai adoré les 2 saisons.
Je mange mes chips et mon chocolat et je me paye un petit coca. Sinon j'ai oublié mes écouteurs dans le grand sac qui est en soute, du coup j'en profite pour lire tous les magazines que j'avais téléchargés, suis à jour de l'actualité française et mondiale peoplesque et sportive. Nous ne faisons pas d'escale et c'est à 16h20 que nous atterrissons à Oslo. Ici aussi il fait beau. Nous débarquons dans un bus, passons la douane et récupérons les bagages sans encombre. Puis nous nous dirigeons vers la gare et devons attendre le train une petite dizaine de minutes. Nous sommes vendredi soir et il est complet, nous nous contenterons donc de voyager debout près de la porte, et j'en profite pour prendre quelques photos des "environs".

IMG_6067-2

Il y a aussi beaucoup de jeunes militaires qui doivent rentrer chez eux pour le week-end. Il est finalement 17h45 lorsque nous retrouvons notre hôtel, on a été efficaces au niveau du timing. Et nous sommes dans la même chambre.
A 18h, nous partons à pied explorer le quartier Grünerløkka que nous n’avons pas fait il y a une semaine. C'est le quartier un peu "bobo". Nous commençons d'abord par emprunter la rue Karl Johans et arrivons devant la cathédrale où nous croisons... Louis et Marie-Thérèse! LOL!!! Les pauvres, ils n'ont pas dormi de la nuit. Ils devaient partir à 0h30 mais l'avion a dû revenir au parking pour se faire dégivrer (après la remise de gaz à l'arrivée, ils auront tout eu!!), résultat ils sont arrivés à Oslo à 5h du mat, ont posé leurs affaires à leur hôtel près de l'aéroport et sont venus direct ici pour visiter un peu. Et ils se sont fait hacker leur boite mail et n'ont plus de téléphone! Euh... c'est un peu la loose non? Mais ils sont assez zen là-dessus. Bref, du coup nous pouvons les saluer et leur dire au revoir. Nous rentrons dans la cathédrale.

IMG_6068 IMG_6071

Nous continuons notre petite marche par une rue assez commerçante piétonne (Torggata) avant d'arriver sur une grand place (Youngstorget).

IMG_6072 IMG_6073

Y'a des comiques ici pour trouver les noms de leurs restaurants!

IMG_6076

Nous traversons la rivière Akerselva et arrivons sur la place Olaf Ryes où il y a pas mal de restaurants et comme il fait beau, les gens sont en terrasse.

IMG_6078 IMG_6080

Nous choisissons d'aller manger chez Fru Hagen. La serveuse ne nous parle que norvégien au début (on a des têtes de norvégiennes?) avant de se rendre compte qu'on ne capte rien à ce qu'elle nous dit. Et elle nous a même donné les menus en norvégien, qu'on a tenté de déchiffrer, c'était assez comique... Merci google trad! Nous restons simples et prenons le hamburger qui se révèle être très copieux et très bon! En dessert, je prends une glace au citron.

IMG_6082

Et bien j'ai trop mangé, la petite marche digestive pour rentrer à l'hôtel sera la bienvenue! Autant le quartier du restaurant était assez animé, autant celui vers l'hôtel est assez mort pour un vendredi soir. En passant par le parc de la cathédrale nous photographions cette oeuvre d'art. Oui l'amour est le plus fort.

IMG_6084 IMG_6085

Nous arrivons à la chambre vers 21h, nous refaisons les sacs en rangeant les affaires grand froid au fond et dodo vers 22h30.

 

13 juillet 2018

14.04.2018 - Up in the air

Samedi 14 Avril 2018

Oslo => Paris

Petit réveil à 7h45 tranquille et après la douche nous descendons prendre notre petit déjeuner dans le café qui jouxte l'hôtel. Au menu, un chocolat chaud et un croissant un peu bourratif.
C'est vers 9h10 que nous quittons l'hôtel pour la gare, où après avoir pris notre billet nous réussissons à choper le train de 9h24 après une petite course effrénée pour arriver au quai. Il y a du monde mais nous trouvons des places sur les strapontins. Nous arrivons à l'aéroport à 9h45 et allons nous enregistrer sur une borne avant de déposer nos bagages auprès d'un agent qui oublie de me rendre ma carte d'embarquement, heureusement je m'en suis aperçue à temps!
Nous allons passer la sécurité et nous installons près de la porte annoncée pour le départ. J'achète encore des pringles et une barre chocolatée pour le repas du midi et en revenant je me rends compte que le numéro de la porte a changé. Allez hop, nous "déménageons" et nous asseyons à nouveau pour attendre lorsque nous voyons arriver un groupe d'ados. Et les ados, c'est hyper bruyant!! En tout cas ils ont l'air contents de leur séjour avec leur drapeaux norvégiens! LOL!

IMG_6087

Nous embarquons par la porte arrière et nous retrouvons sur les sièges du milieu et du couloir à côté d'une dame qui voyage avec un mini chien trop mimi (et mini donc!). Les ados sont devant et comme ils sont un peu éparpillés, ça piaille moins. Lorsque les portes se ferment (« pensez aux portes » lol!!), nous remarquons que les sièges sur la rangée d'à côté sont inoccupés, du coup nous nous y installons, je vais enfin pouvoir être près du hublot! ;) et du coup ça laisse de la place au chien, même si l'hôtesse n'a pas un ton très sympathique avec sa maîtresse quand elle lui indique de mettre la cage sous le siège pour le décollage. Bref, les employés de Joon ne sont pas aussi cools que ça finalement!
Nous décollons à 12h35, le vol se passe bien, entre lecture, musique, achat d'un coca et dégustation de mon repas gastronomique. Et je prends quelques photos des fjords et du pays vu d'en haut...

IMG_6088 IMG_6090

Nous atterrissons à 14h45, et comme d’habitude à Roissy, le roulage est hyper long avant d'arriver à la porte.
Nous allons récupérer nos bagages au milieu des ados qui s'assoient sur le tapis et qui se mettent à jour de leurs conversations non effectuées pendant le vol. Mais taisez-vous!!!!!
Puis nous allons prendre le Roissy bus vu qu'il y a encore une grève SNCF. Nous avons le bus de suite mais il est assez rempli, du coup je trouve une place pendant que CS arrive à dégoter un strapontin juste derrière moi au milieu des bagages. Enfin on est assises c'est déjà ça. L'entrée du périph est un peu bouchée et c'est à 16h30 que nous arrivons à Aubert où nous allons nous séparer. CS part d'un côté et moi de l'autre.
Wow quelle aventure! J'ai adoré ça! Même si c'était assez physique. Mais tout est "physique" dans ce pays. C'est normal "c'est le Nooooooord!" Mais cette nature à l'état pur, c'était magnifique. Profitons-en tant qu'elle existe encore... 
Un grand merci à Sergueï pour les petits conseils d'avant voyage, à Slava pour le "guidage" et la bonne humeur perpétuelle, et enfin à CS pour m'avoir accompagnée dans cette aventure de fofolle (ce plan n'était pas si foireux que ça! ;)). до свидания.

 

 

Posté par cloonie à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,